Les pouliches de Serges Guebogo, qui ont eu leur première séance d’entraînement hier travailleront dans cet espace jusqu’à dimanche prochain.

Les pleurs, lamentations et doléances des Lionnes Indomptables de handball senior dames ont visiblement été entendus. Après plus d’un mois de travail à l’air libre, notamment à l’Université de Yaoundé I, les pouliches du sélectionneur Serges Guebogo, ont enfin obtenu le gymnase de Mfandena pour poursuivre leur mise au vert en prélude à la prochaine Coupe du monde de handball féminin prévue du 2 au 19 décembre prochain en Espagne. Si les raisons du raisons du retard accusé pour l’ouverture de cet espace à l’équipe, n’ont pas été révélées, il est clair que les négociations ont abouti.

La nouvelle a réjoui les Lionnes Indomptables. Elles ont poussé un ouf de soulagement. Surtout après leur première séance d’entraînement dans ce gymnase hier mercredi. D’après le programme, l’équipe va y rester jusqu’à dimanche prochain avant de prendre la direction du lieu de la compétition. A sept jours du début de la 25e édition de cette compétition, la pression monte. La première sortie du Cameroun est prévue pour le 3 décembre.

Logée dans le groupe B, en compagnie de la Pologne, de la Russie et de la Serbie, l’équipe sera opposée à la Russie. La deuxième rencontre des Lionnes Indomptables va se jouer deux jours plus tard contre la Serbie. Le troisième match de poule du Cameroun est prévu le 7 décembre prochain contre la Pologne. Malgré la préparation difficile, Serge Guebogo et son groupe n’excluent pas d’éventuels exploits dabs cette compétition.

P.B

Vues : 7