Dans une sortie, l’ancien portier des lions indomptables a clairement fait savoir que la candidature de l’ancien directeur exécutif du Canon de Yaoundé est la bienvenue dans les joutes électorales à venir .

Même s’il n’est pas au Cameroun, Idriss Carlos Kameni est bien au parfum de l’actualité relative aux prochaines élections à la fédération camerounaise de football(Fecafoot). En attendant le 11 décembre prochain, l’ancien gardien de l’Espagnol de Barcelone s’est déjà prononcé sur la candidature de l’un des prétendants au poste de président de la Fecafoot, dont la candidature a été validée ce 25 novembre 2021 par la commission électorale présidée par le magistrat Gilbert Schlick. Il s’agit en l’occurrence de Jules Denis Onana.

Compte tenu de sa riche expérience dans l’administration du football, l’ancien directeur exécutif du Canon de Yaoundé est, à ses yeux, une personne qui a bien le profil indiqué pour présider aux destinées de l’instance faitière du football national. «Je pense que c’est une bonne décision pour Jules de se présenter, car il est temps que beaucoup de choses changent. Non seulement, c’est un ancien footballeur, il connaît les problèmes du football et les besoins du footballeur. Je l’ai rencontré de manière furtive, mais je sais qu’il est proche des anciens. J’ai beaucoup de respect pour lui comme pour les aînés. Ils sont nombreux avec des projets qui, ma foi, peuvent apporter beaucoup à notre football. Les délégués sauront faire le bon choix pour le bien de notre pays », a-t-il expliqué dans des propos relayés par plusieurs médias.

A travers ses propos, on constate bien qu’Idriss Carlos Kameni ne s’est intéressé qu’à un seul des six candidats actuellement en lice. Une situation qui laisse penser qu’il a choisi de tourner le dos à Samuel Eto’o, son ancien coéquipier de l’équipe nationale. Même s’il ne fait pas partie des délégués qui auront la lourde mission de voter le prochain président de la fédération camerounaise de football, l’actuel portier d’Arta Solar 7 à Djibouti semble faire confiance à Jules Denis Onana qui a marqué les esprits lors de la coupe du monde de 1990 en Italie.

Pour cette élection, cet ancien défenseur a monté tout un projet pour développer le football camerounais. Placé sous le slogan « back to the essential », ce projet a pour ambition de mettre le footballeur camerounais au centre de toutes les préoccupations. En attendant l’élection, il sera question de présenter les grands axes de ce projet aux journalistes, à chaque délégué et aux autres acteurs du sport roi au Cameroun.

Il faut souligner qu’on compte à ce jour six Candidats en lice pour le poste de président de la Fecafoot. Outre Jules Denis Onana, il y a Samuel Eto’o fils, Seidou Mbombo Njoya, Jean Crépin Nyamsi, Justin Tagouh et Zacharie Wandja.

Fabien Mbarga

Vues : 7