Sous l’impulsion de son promoteur, cette association se prépare à lancer son nouveau projet sélectionné par la CONFEJES. Ce dernier a pour cœur de cible les femmes commerçantes de la ville de Yaoundé.

Les prochains jours s’annoncent bien chargés pour STEFY SPORT. Comme cela a été le cas en 2020 et sur les six premiers mois de 2021, cette association reconnue pour son sérieux et son professionnalisme aura à nouveau du pain sur la planche. Dans le cadre de la deuxième édition de  l’initiative « Femmes-Sport-Santé » de la Conférence des Ministres de la Jeunesse et des Sports(CONFEJES), elle aura la lourde mission de réaliser son nouveau projet qui vient d’être sélectionné par un jury international. Il s’agit précisément d’une « caravane de vulgarisation et de promotion des effets de la pratique du sport sur la santé chez les femmes commerçantes, spécialisées dans la revente des produits vivriers, appelées bayam selam de la ville de Yaoundé.

L’objectif recherché ici est, à toute autre considération, de contribuer à l’amélioration de la visibilité et de l’impact des interventions de la CONFEJES en matière de promotion de la santé de la gent féminine par la pratique des activités physiques et sportives de qualité dans le monde en général et au Cameroun en particulier. Pour l’atteindre de la plus belle des manières, STEFY SPORT a choisi d’étaler son projet sur une durée de six mois. Celui-ci est par ailleurs divisé en deux principales phases. La première sera consacrée au recrutement et à la  formation de 100 agents de sensibilisation sur les biens faits de la pratique régulière du sport de maintien. La seconde, quant à elle, va porter sur la sensibilisation de 2000 femmes par la pratique de l’activité physique et sportive. Dans son prolongement, cette deuxième phase va également prendre en compte, la prise en charge de 1000 femmes sédentaires, saines ou souffrantes de certaines maladies métaboliques par la pratique de l’activité physique et sportive.

Il faut noter qu’au lendemain de la publication des résultats de l’appel à projets lancé par la CONFEJES au mois d’octobre dernier, STEFY SPORT s’est rapidement mis au travail. Après avoir pris part à la visioconférence organisée par la CONFEJES, Henri Tchala Owona et son équipe ont renouvelé leur convention de partenariat avec l’Institut National de la Jeunesse et des Sports. A travers celle-ci, l’INJS va apporter l’accompagnement technique indispensable, ainsi que la mise à disposition de ses experts.

Il est également question d’établir un partenariat avec l’Association des Bayam-selam du Cameroun et de la diaspora(ASBY) pour la réussite de ce projet. Des séances de travail ont déjà été initiées dans ce sens. En interne, les réunions de préparation se multiplient. En ce qui concerne les actions de promotion et de vulgarisation de ce projet, des banderoles, polos et autres gadgets sont actuellement en cours de confection.

Autant de signaux qui permettent de regarder l’avenir avec optimisme.

Fabien Mbarga     

Vues : 30