A l’issue des deux jours de compétition, le pays organisateur a glané un total de 16 médailles dont 4 en or. La Côte d’Ivoire et le Maroc ont complété le podium.

L’histoire s’est répétée ! Comme en 2020, le Sénégal vient à nouveau de se hisser sur la plus haute marche du podium de l’Open international de Dakar ; devançant ainsi les 16 autres pays participants, parmi lesquels figuraient en bonne place l’Angleterre et l’Irlande. Entre le 13 et le 14 novembre derniers, le pays hôte de cette compétition rendue à sa 5è édition a réussi l’exploit de décrocher un total de 16 médailles sur les tatamis du Stadium Marius Ndiaye. Dans le détail, il s’agit de 4 médailles d’or, 5 en argent et 7 en bronze.

Ce bilan est de loin meilleur à celui obtenu au Cameroun il y a quelques jours de cela. On se souvient qu’à l’occasion de l’Open de Yaoundé, organisé au palais polyvalent des sports du 6 au 7 novembre 2021, le pays des lions de la Téranga a remporté une seule médaille d’or par l’entremise de Moussa Diop. Ce dernier a d’ailleurs réédité cet exploit à domicile dans la catégorie des -60kg. «Je me réjouis de cette confirmation à Dakar. Cette victoire a une saveur particulière, parce que j’ai fait retentir l’hymne national de mon pays à domicile. Je me suis bien préparé physiquement et mentalement pour réussir ces bonnes performances sur le circuit de qualification aux Jeux Olympiques. Actuellement, je suis 54ème mondial dans ma catégorie. Je suis conscient qu’il me faut réaliser de très grosses performances pour mon objectif de qualification aux Jeux Olympiques de Paris 2024 », a-t-il confié aux médias.

A côté du Sénégal, c’est la Côte d’Ivoire qui a terminé deuxième. En deux jours de compétition, ce pays a remporté 6 médailles dont 3 en or, 1 en argent et 2 en bronze. Le Maroc a complété le podium avec une moisson de 6 médailles, soit 2 en or, 1 en argent et 2 en Bronze. Dans le top 5 du classement final de ce rendez-vous, on retrouve également le Kenya et le Cameroun. Le Kenya a terminé au quatrième rang et le Cameroun a eu droit à la cinquième place avec ses 4 médailles, à savoir 1 en or, 1 en argent et 2 en bronze.

Il faut bien noter que cette performance des judokas camerounais est loin d’égaler celle obtenue à domicile entre le 6 et le 7 novembre derniers à l’occasion de la 5è édition de l’open de Yaoundé. Dans cette compétition, les lions indomptables du judo ont réussi à asseoir leur suprématie avec un bilan de 22 médailles dont 7 en or, 7 en argent et 8 en bronze.

Fabien Mbarga   

Vues : 35