Les athlètes de ce pays se sont imposés dans les catégories dames et messieurs, raflant l’or, l’argent et le bronze.

Pour la première fois, le Kenya occupe entièrement les podiums dames et messieurs au Marathon international de Douala. Les athlètes de ce pays d’Afrique de l’Est ont remporté la quatrième édition de cette messe d’athlétisme dimanche, 31 octobre 2021 dans la capitale économique. Chez les messieurs, Isaac Koech, est arrivé en tête dans cette catégorie après avoir parcouru 42,195 km en 2h14’56”. Il est suivi de ses compatriotes, Hilari Kiptom Too et Mathiew Kosgei, arrivés deuxième et troisième. Le premier Camerounais est arrivé quatrième à cette course.

Chez les dames, le vainqueur est Isgan Cheruto. Elle est suivie de ses compatriotes Rolex Jelimo et Cheptoeck Careen. L’hymne national du Kenya a été exécuté à la place de la vallée de la Besseke, lieu d’arrivée de la course. Isaac Koech succède donc à Justilin Foimi, vainqueur de la précédente édition de cette course organisée par Tara sports. L’athlète Kenyan a d’ailleurs battu le record de la compétition qui était de 2h15′ et obtenu par Justilin Foimi en 2019. L’athlète camerounais n’a pas pris le départ de la course hier à Bonaberi en raison de son absence.

D’après des sources, Foimi, se trouve actuellement au Kenya, sans doute pour préparer un rendez-vous d’athlétisme. Comme en 2017 et 2018, le Kenya a remporté une fois de plus ce marathon. Après le rendez-vous manqué de 2020, en raison du Coronavirus, le Marathon international de Douala est revenu sur les pistes cette année. Les organisateurs de la compétition qui a reçu l’onction de la Fédération camerounaise d’athlétisme (Fca), se réjouissent de la participation massive des amoureux de cette discipline sportive.

P.B

Vues : 124