Malgré l’absence de Moïse Mugisha, le vainqueur de la dernière édition, Paul Daumont, Clovis Kamzong Abossolo et Lukas Kubis prennent le départ de la compétition ce jour à Bafoussam.

Le premier coup de pédale de la 21e édition du Grand prix cycliste international Chantal Biya, sera donné cette matinée à Bangangte, dans le département du Nde, région de l’Ouest. La compétition connait la participation de 60 coureurs venus de 10 équipes. Parmi eux, des noms biens connus tels que le Burkinabè, Paul Daumont, le Camerounais, Clovis Kamzong Abossolo, le Slovaque, Lukas Kubis et bien d’autres. Les coureurs cités plus haut, sont présentés comme étant les favoris, en l’absence du Rwandais, Moïse Mugisha.

Paul Daumont, Kamzong Abossolo et Lukas Kubis sont donc très attendus dans cette compétition qui compte cinq étapes. Surtout au regard des dernières actualités de quelques-uns. Daumond, par exemple a pris part à la dernière édition des Jeux olympiques 2020, quelques mois plus tôt au Japon. Quatrième au classement général de l’édition 2020, le Burkinabè, ne découvre donc pas le Grand prix cycliste international Chantal Biya, avait terminé vainqueur de la deuxième et de la cinquième étape de course l’an dernier.

Clovis Kamzong Abossolo, quant à lui, est le vainqueur de la dernière édition du Tour du Cameroun. Le coureur camerounais avait terminé troisième au classement général du Grand prix cycliste international Chantal Biya l’an dernier, derrière le Slovaque, Lukas Kubis (deuxième) et le Rwandais, Moïse Mugisha. Avec le rang qu’il a occupé l’année dernière, Lukas Kubis, doit également confirmer son statut.
P.B

Vues : 12