Le pays organisateur de la compétition a été désillusionné par le Mali ce vendredi 24 septembre 2021. C’était au terme d’une demi-finale à la fois serrée (52-51) et riche en rebondissement.

Le suspens est resté entier jusqu’au coup de sifflet final. Dans les gradins du palais polyvalent des sports de Yaoundé, les supporters des lionnes indomptables y ont cru jusqu’au bout. Malheureusement, les maliennes sont restées solides en défense. Elles ont ainsi réussi à empêcher Dulcy Fankam et ses coéquipières de réaliser leur rêve. Et, comme en 2015, le Cameroun n’aura pas l’occasion de soulever un trophée de championnat d’Afrique des nations de la balle orange sur son sol.

Tout a pourtant bien commencé pour les lionnes. Dans cette demi-finale très attendue, les protégées d’Ahmed Mbombo Njoya ont très vite marqué leur territoire. En l’espace de quelques minutes, elles ont réussi à inscrire 10 points. Ce qui leur a permis de creuser l’écart. Grâce à leur sursaut d’orgueil, les maliennes ont su se ressaisir. Elles ont ainsi trouvé les failles dans la défense camerounaise au point de terminer le premier quart temps avec un retard de 7 points (19-12 en faveur du Cameroun).

Malgré leur avance, les camerounaises n’ont pas su consolider leur acquis au second quart temps. En multipliant des erreurs en défense, elles ont donné à leurs adversaires l’opportunité de s’illustrer de la plus belle des manières. Des joueuses comme Mariam Coulibaly, Djeneba Ndiaye et Kadidia Maiga ont ainsi trouvé les arguments nécessaires pour permettre à leur pays de s’imposer 11-7.

Après la pause, les maliennes sont reparties à l’assaut. Elles ont su imposer leur rythme, au point de boucler le troisième quart temps avec une avance non négligeable de 5 points (18-13). Au dernier quart temps, les lionnes ont tout mis en œuvre pour assurer leur qualification en finale. Elles ont malheureusement eu beaucoup de mal à perforer une défense bien en place. A quelques secondes du coup de sifflet final, elles ont manqué un lancer franc qui leur a été fatal. Les maliennes se sont ainsi imposées au finish avec une légère avance d’un point (52-51).

Grâce à cette victoire, les maliennes vont aller à la conquête de leur deuxième couronne africaine après celle de 2007 au Sénégal. Elles vont ainsi affronter le Nigéria (quadruple champion) qui s’est débarrassé des sénégalaises dans la seconde demi-finale de la journée (73-63). Avant ce choc prévu dimanche prochain, le Cameroun va croiser le fer avec le Sénégal (11 fois champion) pour tenter de décrocher la troisième place de cette compétition. Il s’agit d’ailleurs du remake de la finale de 2015, perdue par le Cameroun à domicile.

Fabien Mbarga

Vues : 10