Au terme d’un scénario riche en rebondissements, Antoine Griezmann a été prêté un an avec option d’achat par le FC Barcelone à l’Atlético de Madrid. Le champion du monde 2018 retrouve la terre de ses exploits entre 2014 et 2019.

C’est l’un des plus gros coups de ces dernières heures du mercato et à quelques secondes, l’affaire aurait pu capoter. Mais c’est désormais officiel, Antoine Griezmann retourne à l’Atlético Madrid sous forme de prêt après deux ans du côté du FC Barcelone.

Le transfert de Griezmann était une pièce d’un incroyable jeu de chaises musicales. En effet, l’Atlético devait d’abord envoyer Saul Niguez en prêt en Angleterre, à Chelsea. Et le Barça, de son côté, attendait le départ de Griezmann pour pouvoir recruter le Néerlandais Luuk de Jong en provenance du Séville FC. À minuit, aucun mouvement n’était officialisé, faisant craindre un fiasco pour tous.

Finalement, l’information a été rendue officielle. Un moment annoncé comme échoué, Saul Niguez a bien rallié Chelsea sous forme de prêt. L’international français pouvait donc retrouver son ancien club, tandis que l’attaquant sévillan Luuk de Jong venait le remplacer numériquement dans l’effectif catalan. Le prêt du joueur de 30 ans porte sur un an assorti d’une autre en option avec une obligation d’achat au terme de la deuxième saison estimée à 40 millions d’euros, bien loin des 120 millions déboursés il y a deux ans.

Un triste bilan en Catalogne

Antoine Griezmann ne sera pas le successeur de Lionel Messi. Il quitte le FC Barcelone quelques semaines après le sextuple ballon d’or et un début de saison compliqué avec 0 but en 3 matchs. Avec le Barça, il aura disputé au total 102 matchs et inscrit 35 buts, remportant seulement une Coupe du Roi. Le départ du champion du monde se justifie aussi par la situation critique du club sur le plan financier dont la dette s’élève à plus d’1 milliard d’euros selon le président Joan Laporta.

S’il a été la vedette des Colchonéros durant cinq ans, Griezmann va devoir cravacher pour regagner le cœur des supporters qui n’avaient pas digéré son départ à Barcelone. Sous les couleurs de l’Atlético, il a planté 133 buts et 50 passes décisives en 257 apparitions.

RN

Vues : 34