Implémentée au Cameroun par l’association STEFY SPORT, l’initiative de la CONFEJES s’est achevée ce samedi 7 août 2021 à Yaoundé, sur une note de satisfaction générale. La séance de gymnastique afro aérobic organisée à cette occasion a conquis plus d’un.

Pari tenu ! Pendant un peu plus de 10 mois, Henri Tchala Owona et son équipe ont su trouver les meilleures astuces pour contribuer de fort belle manière à l’amélioration de la visibilité et de l’impact des interventions de la CONFEJES en matière de promotion de la santé de la gent féminine par la pratique des activités physiques et sportives de qualité, dans le monde en général et au Cameroun en particulier. Ce défi non négligeable a été relevé à travers l’organisation de plusieurs activités dignes d’intérêt.

Ce samedi 7 août 2021, par exemple, c’est  une séance d’afro aérobic organisée au gymnase de la mutuelle du trésor(Mutresor) qui a permis de clôturer le projet intitulé : « promotion et effets de la pratique du sport sur la santé chez les femmes sédentaires ». Celle-ci a connu la participation de plusieurs personnalités aux rangs desquelles figurait en bonne place, Jean Louis Tamba II. Le directeur du développement de l’éducation physique au ministère des sports a saisi cette occasion pour saluer la compétence et le professionnalisme de l’association STEFY SPORT dans la conduite d’une telle initiative.

A la fin de cette activité, des attestations ont été remises aux femmes qui ont participé pendant un peu plus d’une semaine, à la formation en self défense et en secourisme. Ce qui a permis de clôturer en beauté le projet femmes-sport-santé, à la grande satisfaction d’Henri Tchala Owona. «L’association STEFY SPORT remercie infiniment la CONFEJES pour cette initiative, sa confiance et son appui… Nous remercions également les pouvoirs publics camerounais, particulièrement le ministère des sports, à travers son directeur du développement de l’éducation physique qui s’est personnellement impliqué dans la sensibilisation. Que dire de l’INJS, son directeur et ses collaborateurs qui n’ont ménagé aucun effort, sur tous les plans, pour nous accompagner depuis le début de cette aventure… C’est l’Afrique qui gagne ! Vive la CONFEJES, vive la Francophonie », a-t-il indiqué.

Constitué de deux phases, le projet pilote « femmes-sport-santé » s’est ouvert au Cameroun par une formation de 96 animatrices régionales de niveau I, du 09 novembre au 12 décembre 2020. Par la suite, la seconde phase consacrée à la sensibilisation de 1000 femmes à la pratique régulière des activités physiques et sportives(APS) a été lancée le 12 février 2021 à Yaoundé. Celle-ci a été meublée, pendant plusieurs mois, par des causeries éducatives, des marches sportives, une randonnée du mont Elumden, une formation en self défense et en secourisme et des séances de gymnastique aérobic.

Fabien Mbarga

Vues : 89