La judokate camerounaise des moins de 70 kg a été battue par ippon ce 28 juillet 2021 par la sud-coréenne Kim Seongyeon. Tous les espoirs du Cameroun dans cette discipline reposent désormais sur la quadruple championne d’Afrique Vanesssa Mballa Atangana.

La victoire n’a visiblement pas souri à Arrey Sophina à Tokyo. Pour sa première participation aux jeux olympiques, la judokate camerounaise n’a pas brillé comme beaucoup l’espéraient. Entrée en compétition ce 28 juillet 2021, elle a été aussitôt éliminée. Opposée à la sud-coréenne Kim Seongyeon (médaillée d’argent aux jeux asiatiques de Jakarta en 2018 et médaillée de bronze aux championnats du monde de 2017 à Budapest), cette dernière a été balayée par un ippon(le combat n’est pas allé à son terme).

Victime d’une chute lors de son combat, la jeune judokate a été sanctionnée par l’arbitre brésilien Dos Santos Mariano au moment où beaucoup s’attendaient à un waza-ari (7 points marqués par l’adversaire). «Arrey Sophina a donné tout ce qu’elle avait. La sud-coréenne a été simplement supérieure. Il était question pour elle d’essayer d’éviter que son adversaire la tienne en bout de manche et qu’elle soit un peu plus agressive. Dans le cas d’espèce, elle est restée malheureusement concentrée. Nous avons appris ici. Nous tirons les leçons de cette défaite et nous allons nous remettre au travail. Arrey Sophina est jeune, elle doit acquérir de l’expérience dans cette compétition et nous la préparons déjà pour la prochaine olympiade », a réagi Donna Ngo Batang, l’entraîneuse nationale de judo.

Malgré cette entrée en matière manquée, le judo camerounais a une dernière carte à jouer. Il s’agit notamment d’Hortense Vanessa Mballa Atangana. La quadruple championne d’Afrique doit monter sur le tatami ce vendredi 30 juillet 2021 pour croiser le fer avec Kayra Sayit, la championne d’Europe en titre, dans la catégorie des plus de 78 kg. Bien qu’elle soit moralement diminuée, du fait de l’absence à Tokyo de son coach personnel Rodrigue Chenet, la camerounaise ne perd pas espoir. «L’athlète Mballa qui est à sa deuxième participation aux jeux olympiques ne viendra pas faire de la figuration face à son adversaire. Nous pensons qu’elle est suffisamment gonflée à bloc pour pouvoir mener une très belle aventure ici à Tokyo », a rassuré Donna Ngo Batang.

L’élimination d’Arrey Sophina est le quatrième revers du Cameroun en cinq jours de compétition. Avant elle, Sarah Nana Hanffou en tennis de table, Wilfried Seyi et Albert Ayissi Mengue en boxe, ont été éliminés.

Fabien Mbarga       

Vues : 2