Les athlètes de cette jeune écurie ménagent leur monture depuis quelques jours à Yaoundé. Tous nourrissent l’ambition de marquer les esprits lors de la compétition prévue au mois d’août prochain à Foumban.

Makaï Boxing Club rêve grand! Pour un premier coup d’essai en coupe du Cameroun, la formation d’Alexandre Bente n’entend pas faire de la figuration à Foumban. A quelques jours de ce rendez-vous national prévu du 3 au 7 août prochains, tout est mis en œuvre pour assurer une préparation optimale aux 12 boxeurs qui vont défendre les couleurs de cette écurie aux grandes ambitions.

Ces derniers poursuivent d’ailleurs leur stage bloqué à Yaoundé dans le calme et la sérénité. «Nous travaillons depuis le 15 juillet 2021. La préparation s’est ouverte par un stage externe de dix jours. Celui-ci nous a permis de sélectionner nos meilleurs pugilistes. Actuellement nous sommes en stage interne avec 12 boxeurs. Nous travaillons deux fois par jour. Il y a une séance d’entraînement en matinée et une seconde en soirée. Nous croyons en nos boxeurs et nous pensons qu’ils ont toutes les chances de produire de bons résultats sur le ring. Evidemment, notre objectif est de remporter cette coupe du Cameroun », a expliqué Collins Mbe Pokam (l’entraîneur principal du club), au cours d’une conférence de presse donnée ce 27 juillet 2021 à Yaoundé.

Parmi les pugilistes actuellement en stage, figure en bonne place, Rodrigue Christian Noma. Ce jeune pétri de talent doit faire ses preuves dans quelques jours dans la catégorie des 63kg. Son objectif est de pouvoir entrer dans la cour des grands à travers de belles performances sur le ring. C’est la raison pour laquelle, il travaille avec beaucoup de sérieux pendant cette période de stage. «Tout se passe bien jusqu’ici. C’est vrai que c’est assez difficile, mais il faut bien suivre le rythme. Vous savez que le rythme du stage est différent de celui de l’entraînement. Il y a plus de pression, mais on s’en sort plutôt bien. Je n’ai pas deux objectifs. Je veux gagner cette compétition et je suis prêt à donner le meilleur de moi pour cela », a-t-il confié.

Surplace à Foumban, les boxeurs de Makaï vont monter sur le ring avec des équipements de qualité (shorts, maillots, paires de gangs). Ceux-ci leur ont été offerts par Martial Bella Olémé, l’actuel président de l’association internationale des boxeurs camerounais de la diaspora(ASINBOCADIA). Loin de s’arrêter en si bon chemin, cet ancien boxeur reconverti dans l’encadrement, entend apporter son expérience à ses jeunes frères, dans le but de leur permettre d’atteindre leurs objectifs dans leur carrière. «Nous aurons un stage de recyclage de trois jours. Il est question de montrer aux boxeurs et aux entraîneurs les nouvelles techniques au niveau olympique… Ce n’est pas parce qu’on touche l’adversaire mille fois que les points sont comptés. Il faut savoir où toucher exactement et comment le faire », a-t-il noté.

En attendant la coupe du Cameroun, les athlètes de Makaï auront un autre galop d’essai lors du tournoi interclubs prévus dans quelques jours à Yaoundé.

Fabien Mbarga

Vues : 10