L’ex-internationale camerounaise (2010 – 2020) a été nommée team manager de la catégorie.

Un an après avoir mis fin à sa carrière de joueuse, Gaëlle Enganamouit, embrasse désormais celle team manager. L’ex-internationale camerounaise a été nommée à ce poste dans la catégorie senior de la sélection nationale de football féminin vendredi, 18 juin 2021, par Seidou Mbombo Njoya, le président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot). Gaëlle est celle qui sera au contact permanent de l’équipe et du staff, qui devra gérer toute leur organisation quotidienne. Le nouveau team manager devra également répondre à toutes les demandes tant sur le plan professionnel que sur le plan personnel. Les missions qui paraissent difficiles, ne sont visiblement pas impossibles à accomplir.

C’est donc une nouvelle aventure pour la native de Yaoundé, qui intègre désormais l’encadrement technique de la sélection nationale dans laquelle elle a évolué pendant dix ans (2010- 2020). Les statistiques de l’ex-attaquante des Lionnes Indomptables font état de 60 sélections pour 18 buts inscrits. Elue joueuse africaine de l’année en 2015, Gaëlle Enganamouit, qui marque depuis quelques temps des pas dans l’entraînement, a disputé deux éditions de la Coupe du monde de football (2015 au Canada et 2019 en France), deux éditions de la Coupe d’Afrique des nations (2016 au Cameroun) et (2018 au Ghana), deux éditions du Championnat d’Afrique de football féminin devenu plus tard Can (2012 et 2014). A cela s’ajoute l’édition 2012 des Jeux olympiques organisée à Londres et dans cinq autres villes de la Grande Bretagne.

A 29 ans, Gaëlle Enganamouit va acquérir une nouvelle expérience dans le management footballistique. L’ex-joueuse de Malaga (2019- 2020), club dans lequel l’aventure a tourné court, gagne une place au soleil. Il ne reste plus qu’à attendre de juger le maçon au pied du mur.

P.B