La formation des forces armées et police a réalisé une belle opération lors de la finale de l’édition 2021. Au bout d’un long suspens, elle s’est finalement débarrassée de Bafia Volley-ball Evolution au tie break (3-2).

Pour une nouvelle fois, la maturité et l’expérience ont pris le dessus sur la jeunesse ! Face à FAP de Yaoundé, les joueuses de Bafia Volley-ball Evolution ont su entretenir le rêve, mais sont passées à côté du triomphe sur des détails. «C’est un jeu collectif et un esprit d’équipe qui nous ont permis d’arracher cette victoire au tie break. Les filles ont été calmes et posées. On a essayé de se concentrer et voilà la victoire. Les filles de Bafia ont de l’avenir. Elles nous ont beaucoup dérangées sur le compartiment service réception. Je vous avoue que c’était carrément difficile… FAP c’est un mélange d’expérience et de jeunesse », a expliqué la centrale et championne d’Afrique Victoire Ngo Ntame.

Il est donc clair que la tâche n’a pas été aisée pour FAP de Yaoundé. Dans cette finale disputée au gymnase de l’Ecole Nationale Supérieure des Travaux Publics, la formation des Forces armées et Police a été bien secouée par l’équipe de Bafia nantie de jeunes joueuses. Après avoir démarré la rencontre par une victoire au premier set (25-19), cette dernière a très vite subi la réponse musclée de son adversaire qui a remis les pendules à l’heure au second set (25-17). Au troisième set, FAP a difficilement repris le dessus (25-21), avant de s’incliner à nouveau au quatrième set (21-25). Au bout du suspens, il a fallu avoir des nerfs en acier pour s’imposer au finish au tie break (15-10).

Très déçue par ce scénario, la capitaine de Bafia Volley-ball Evolution n’a pas pu contenir son émotion. Et, c’est presque en larmes qu’elle s’est confiée aux journalistes au terme de cette rencontre. «Je pense que nous avons perdu, pas parce qu’on ne méritait pas de gagner cette finale. On a pourtant eu tous les moyens de gagner, mais ce qui est arrivé est arrivé. Pour nous, on méritait vraiment de gagner. Ça s’est joué sur des détails effectivement. Nous avons commis beaucoup de fautes individuelles. Les joueuses de FAP étaient fortes, mais elles n’étaient pas au dessus de nous. Elles ont vraiment de l’expérience, mais nous promettons de revenir en force lors du championnat », a souligné Brandy Gatcheu, la réceptionniste-attaquante et capitaine de Bafia Volley-ball Evolution.

A l’occasion de la Camtel Volley-ball championship dont le démarrage est annoncé en grande pompe le 26 juin 2021, il ne fait l’ombre d’aucun doute que cette équipe de Bafia Volley-ball Evolution, constituée en grande partie de jeunes et très talentueuses joueuses, a encore l’occasion de terminer la saison avec au moins un titre dans son escarcelle.

Fabien Mbarga 

Vues : 1