Les joueuses de la sélection nationale du Cameroun ont obtenu leur ticket de qualification ce jeudi 10 juin 2021, en venant difficilement à bout du Nigeria (31-19).

Tout doucement, les lionnes indomptables se rapprochent du trophée de la 24è édition de la coupe d’Afrique des nations de Handball dames. Lors de leur deuxième sortie dans le groupe B, elles ont frappé un grand coup en décrochant leur billet d’accès pour le second tour de la compétition. Pour arriver à ce résultat qui a fait jubiler les supporters présents ce jeudi 10 juin 2021 au palais polyvalent des sports de Yaoundé, Vanessa Albane Djiepmou et ses coéquipières se sont débarrassées du Nigeria.

Bien qu’ayant la faveur des pronostics à l’entame de cette rencontre, ces dernières n’ont pas eu la tâche facile, face à une équipe du Nigeria plus que jamais déterminée à corriger le faux pas de la première journée (défaite 35-16 contre la RD Congo). Et, dès le coup d’envoi du match, les joueuses du Nigeria ont tôt fait d’asseoir leur domination. Jusqu’à la quatrième minute de jeu, elles menaient le Cameroun 2-0. Il a fallu attendre la cinquième minute de jeu pour assister au réveil du pays organisateur. Au bout de 15 minutes, c’était l’égalité parfaite entre les deux adversaires (7-7). Fort heureusement, les lionnes ont su corriger leurs erreurs tactiques. Elles ont ainsi pu terminer la première manche avec un léger avantage (14-13).

A la reprise, elles se sont montrées davantage solides et dominatrices. Pendant un peu plus de treize minutes (23-16, 20 minutes après le début de la seconde manche), elles ont gardé leur but inviolé, stoppant net, coup sur coup, toutes les offensives nigérianes. Et, poussées à la victoire par un public entièrement acquis à leur cause, elles vont finalement s’imposer 31-19, soit un écart non négligeable de 12 buts.

De quoi faire le bonheur de leur entraîneur principal. «Je suis très satisfait de ce résultat et je tiens déjà à dire bravo aux filles, parce que ça n’a pas été facile. La première mi-temps a été un peu compliquée à cause de certaines errances qu’on a eues. Il  a donc fallu rattraper le coup. Vous savez aussi que nous avons de jeunes joueuses dans notre équipe. Il fallait de temps en temps les rappeler à l’ordre et remonter leur moral. Le public étant là, cela a suscité beaucoup de stress. En deuxième mi-temps, on a trouvé les mots justes et la bonne formule pour essayer de contrecarrer le Nigeria. On a été plus solidaires en défense et cela a empêché le Nigeria de développer son jeu comme en première mi-temps », a confié Serge Christian Guebogo en conférence de presse d’après match.

Après cette deuxième victoire synonyme de qualification directe en quart de finale, le Cameroun doit croiser le fer ce samedi avec la RD Congo qui a largement dominé le Kenya 42-16. L’enjeu de ce choc est la première place du groupe B.

Fabien Mbarga                                              

 

Vues : 2