C’est un nouveau record pour Joel Embiid qui permet aux Sixers de remettre les compteurs à nul face aux Hawks.

 

Dès les premières minutes de la rencontre, Philadelphie se la joue stratège Ben Simmons ne lâche pas Trae Young d’une semelle le joueur privé de balles, les résultats se font vite sentir dans l’attaque d’Atlanta privée de son meneur. En face, les Sixers en profitent bien et mènent largement la partie (23-6) avec Tobias Harris très offensif au cercle. Les choses vont encore se compliquer pour les visiteurs lorsque Clint Capela sera contraint de quitter le parquet à cause d’une faute rapide sur Embiid qui étonnamment fera preuve de maladresse sur la ligne et termine le premier quart-temps à 33-20.

Malgré la reprise difficile, Embiid va redonner un jus à ses coéquipiers en répondant par un parfait dunk à l’alley-oop de Clint Capela. Les Sixers reprennent leurs marques (44-35). Les Sixers parviendront à garder l’avance quelques temps mais les Hawks n’auront plus que deux points de moins que leur adversaire à la mi-temps.

De retour de la pause, Philadelphie reprend les choses en main, Seth Curry enchaîne les tirs à distance et Embiid oublié par Capel en fait autant. Déjà auteur d’une magnifique saison régulière, Shake Milton dans la même lancée va prendre les devants et mener les remplaçants de Philladelphie. Sous son impulsion, l’écart ne va cesser d’augmenter et les Sixers vont même infliger un 14-0 à cheval sur les deux quart-temps. Les Hawks assommés par le jeu de Milton sont désemparés et à l’arrière la défense des Sixers vérouille l’accès au cercle en fin de rencontre. Philadelphie s’impose finalement sur Atlanta 118-102. La prochaine rencontre est attendue vendredi prochain chez les Hawks.

 

RN

Vues : 1