Le coureur de Snh vélo club a conservé le maillot jaune qu’il avait enfilé au terme de la sixième étape.

Sans remporter une étape, Clovis Kamzong Abossolo, est le vainqueur de la 17e édition du Tour cycliste international du Cameroun. Le coureur de Snh vélo club, a conservé le maillot jaune qu’il avait enfilé au terme de la sixième étape Douala – Kribi (156,6 km) jeudi dernier. Le Camerounais qui terme en tête au classement général avec 12’’ d’avance sur le deuxième, Andreev Yordan. Kamzong, a maintenu son avance sur les deux dernières étapes de la course qui s’est achevé hier dimanche à Yaoundé. El Pistolero, comme il se fait appeler, a réalisé son rêve qui était de gagner cette compétition après l’avoir remporté en 2015. « Je pense qu’on déjà le jaune. On va se mobiliser avec tout le personnel, travailler et on va ramener ce maillot dimanche au boulevard du 20 mai», a promis le leader de la course.

Content d’avoir réalisé un exploit, Clovis Kamzong Abossolo, dédie sa victoire à Dieudonné Ntep, l’entraîneur de la sélection nationale de cyclisme décédé le 10 mai dans un accident de la circulation sur l’axe Yaoundé – Douala et à Louis-Marie Djambou, le défunt promoteur de l’Institut universitaire du golfe de guinée, sponsor majeur de cette édition du Tour cyclisme international du Cameroun. « Je dédie cette victoire à notre père Louis-Marie Djambou et notre coach Dieudonné Ntep. Ce sont les gens qui nous ont quitté il y a de cela quelques mois. Que leur âmes reposent en paix », exhorte le maillot jaune.

Clovis Kamzong Abossolo, a fait retentir l’hymne national d Cameroun dans la capitale Yaoundé. Cette année, l’objectif était de rendre hommage à Dieudonné Ntep, à travers une victoire au terme d’une étape ou de la compétition. Favori, Clovis Kamzong Abossolo, a confirmé son statut en s’imposant sur ses adversaires, vers la fin de la course.

P.B

Vues : 1