Le coureur de Snh vélo club a profité de la sixième étape de la course Douala – Kribi (156,6 km), pour s’imposer au classement général (18h31’08’’).

Clovis Kamzong Abossolo était à 2’’ du maillot jaune, le Français Léonien Alexandre, avant le départ de la sixième étape de la course, Douala – Kribi (156,6 km). Le coureur Camerounais n’avait visiblement pas encore trouvé la bonne astuce pour s’imposer au classement général, après les cinq premières étapes de la 17e édition du Tour cycliste international du Cameroun.

El Pistolero, comme il se fait appeler, a réalisé son rêve ce jeudi, 3 juin 2021, celui de porter le maillot jaune dans cette compétition, où aucun Camerounais n’a encore gagné une étape de la course. Le coureur de Snh vélo club, arrivé septième au terme de la sixième étape (4h18’40”), s’est imposé au classement général de la (18h31’08’’), au point d’avoir désormais un écart de 12′ sur Léonien Alexandre, actuellement deuxième dans ce tableau. « Je suis très satisfait, parce qu’aujourd’hui, il faillait tenter le tout. Pour aller chercher ce maillot j’avais deux secondes, aujourd’hui je suis à douze. Je pense qu’on déjà le jaune. On va se mobiliser avec tout le personnel, travailler et on va ramener ce maillot dimanche au boulevard du 20 mai», a promis le leader de la course.

Clovis Kamzong Abossolo, est le premier Camerounais à enfiler le maillot jaune dans cette course. Le coureur qui a fait retentir l’hymne national du Cameroun dans la cité balnéaire, permet également à son pays de décroche ce maillot pour la première fois depuis huit ans, dans à un tour cycliste international 2.2 de l’Union cycliste internationale. A deux étapes de la fin de la course, Clovis Kamzong Abossolo, envisage de batailler pour conserver le maillot jaune déjà porté par deux autres coureurs. En attendant de connaître le résultat de la course qui reprend samedi, 5 juin, le maillot reste sur les épaules d’un Camerounais.

P.B

 

Vues : 1