La NBA (National basketball association) a publié ce vendredi 21 mai, la liste des trois nominés à chacun des six prix individuels de la saison 2020/2021. Le Camerounais Joël Embiid apparait dans la catégorie la plus importante, à savoir Joueur le plus utile (Most Valuable Player-MVP).

Sans surprise, Embiid est dans la course pour le titre de MVP de la saison. Il rivalisera avec Stephen Curry de Golden State Warriors, et Nikola Jokić de Denver Nuggets. Cette nomination du pivot de Philadelphia 76ers est la conséquence de sa saison impressionnante ; la meilleure de sa carrière en NBA. En 51 matchs disputés au cours de la saison régulière (achevée le 16 mai), le géant de 2,13 mètres, pour 127 kilogrammes, a des moyennes de 28,5 points ; 10,6 rebonds et 2,8 passes décisives. Il est donc le principal artisan de la 1ère place décroché par son club en Conférence Est, à l’issue de la saison régulière.

Toutefois, ses performances ne sont pas très éloignées de celles de ses deux concurrents. En 63 rencontres, Curry enregistre des ratios de 32 points, 5,5 rebonds et 5,8 passes décisives. Jokić a des moyennes de 26,4 points ; 10,8 rebonds et 8,3 passes décisives en 72 matchs (il n’a manqué aucune rencontre). Au regard de ces statistiques, Curry est favori à un troisième titre MVP (après 2014/2015 et 2015/2016). Les Playoffs prévus du 22 mai au 22 juillet, permettront de départager définitivement les trois joueurs.

Entrer davantage dans l’histoire

Si Embiid remporte le titre de MVP de la saison, il deviendrait le premier Africain de l’histoire à le faire. En revanche, le basketteur de 27 ans deviendrait le deuxième Camerounais à remporter une distinction individuelle de la première ligue de basketball au monde, après Pascal Siakam. En effet, le meneur de Toronto Raptors est le MIP-Most Improved Player (le joueur ayant la meilleure progression d’une saison à l’autre) de l’exercice 2018/2019.

Mais, même sans titre de MVP, Embiid est déjà entré dans l’histoire de la NBA. Le 5 mars dernier, il est devenu le deuxième joueur de l’histoire des 76ers, après Allen Iverson, à enchaîner 4 titularisations (2017/2018, 2018/2019, 2019/2020 et 2020/2021) aux All-Star Games. Le natif de Yaoundé n’a finalement pas disputé la dernière édition, à cause d’une blessure. Quelques heures après la publication des listes des All-Star Games, il a rejoint Russell Westbrook, Michael Jordan et James Harden, dans le club fermé des 4 joueurs avec plusieurs matchs à 45 points, 15 rebonds et 5 passes décisives, depuis la fusion NBA-ABA (American basketball association).

GLP

Vues : 8