Les Sixers s’imposent à Chicago 94-106 alors que les Bulls sont parvenus à effacer 23 points de retard dans le dernier quart temps.

Seth Curry a bien lancé Philadelphie dès l’entame de cette rencontre en offrant 14 points d’avance aux Sixers à l’issue du premier quart temps (20-34). Tous les autres titulaires étant présents, Embiid n’a pas fait de grosses performances ce soir.

Tobias Harris s’offre quelques envolées au cercle, dont une claquette dunk après un loupé de Joël Embiid. À la pause Philadelphie mène la danse (43-60) et dans le quart temps suivant Curry offre à nouveau une avance à son équipe avec 23 points cette fois. Le quart temps finalement se termine par un tir contré de Lauri Markkanen par Matisse Thybulle meilleur contreur de la partie avec Joël Embiid.

Le quatrième quart temps a connu une entame difficile comme de coutume chez les Sixers. Javonte Green termine à plusieurs reprises dans le cercle avec une jolie claquette en dunk. À côté de ces performances, l’on observe dans le même quart temps un Coby White qui aligne trois paniers.

Les Sixers s’endorment complètement et laissent ouvert Denzel Valentine dans le coin. Chicago inflige un 12-0 et même un impressionnant 24-5 dans ce dernier quart pour recoller au score (87-88), à seulement sept minutes de la fin. Doc Rivers n’a d’autre choix que de renvoyer ses titulaires. Un choix logiquement payant car Joël Embiid rentre enfin quelques points tandis que Tobias Harris termine fort avec des tirs près du cercle.

Malgré cette rencontre difficile et un Joël Embiid quelque peu effacé tout de même auteur d’un double double (13 points et 10 rebonds en 33 minutes), Philadelphie finit par s’imposer et inflige aux Bulls une quatrième défaite de suite. Les Sixers conservent leur fauteuil de leader dans la Conférence Est, avec une victoire de plus que les Nets de Brooklyn. Prochain déplacement sur le parquet des Houston Rockets dans la nuit du 6 mai.