Le tirage au sort des quarts de finales de la coupe de la Confédération Africaine de Football a placé l’ASC Jaraaf de Dakar sur la route de Coton Sport de Garoua. La rencontre aller aura lieu au stade Roumdé Adjia le 16 mai prochain.

En terminant à la 2e place du groupe B, le club camerounais poursuit l’aventure en Coupe de la CAF. EN quart de finale, Coton retrouvera l’Association Sportive et Culturelle (ASC) Jaraaf de Dakar qui a terminé premier du Groupe C. durant la phase de poules, les Sénégalais ont enregistré 11 points et 3 victoires, deux nuls et une défaite. Un total de 05 buts marqués et 03 encaissés. En face, une formation de Coton qui s’est montrée plutôt offensive avec notamment 10 buts, dont 6, lors de la double confrontation face aux Zambiens de Napsa Stars. Et au vu de son palmarès plus fourni que celui du club le plus titré du Sénégal, le représentant camerounais part avec un léger avantage sur le papier, surtout sur la scène continentale : 12 titres de champion du Sénégal, et 15 trophées en Coupe du Sénégal contre 15 titres de champion du Cameroun, 06 trophées de Coupe du Cameroun, deux finales en Coupe d’Afrique, (Ligue des champions et coupe de la CAF) pour l’équipe du Septentrion.

L’entraîneur du club camerounais a donné son avis sur ce futur adversaire en avouant que Coton a toutes les chances de se qualifier sur le terrain. Il a tout de même pointé l’arbitrage qui leur a été plusieurs fois défavorable au tour précédent. « À cette étape de la compétition, nous n’avons pas de choix. Tout adversaire est dangereux (…) il faudrait que les arbitres nous permettent de jouer, qu’ils nous donnent notre chance. Nous allons valablement nous exprimer… Pour Souleymanou Aboubakar, C’est une jeune équipe, jeune comme la nôtre, qui accède à cette étape de la compétition pour la première fois, par rapport à nous qui avons joué une finale de la Coupe de la CAF (…) Nous allons l’affronter comme toute autre équipe rencontrée dans notre parcours. Je pense que nous allons aborder le match en toute quiétude sans préoccupations particulières… »