La rencontre entre les deux derniers champions de NBA a tourné à l’avantage d’une équipe des Raptors plus motivée.

Pascal Siakam, auteur de 39 points et 13 rebonds dans ce duel de titans, a permis avec Kyle Lowry (37 points, 11 passes) aux Raptors de s’imposer face aux champions en titre, les Los Angeles Lakers. Pourtant le premier quart temps présentait une équipe des Lakers à la hauteur, dominante qui rendait coup pour coup à son adversaire. Dominés à l’entame, les Lakers plutôt agressifs s’offrent un premier écart en signant un « run » de 11-0. Toronto parvient tout de même grâce à un Siakam très en jambes à tout recoller à l’issue de 12 premières minutes offensives soit 38-38.

C’est dans le second quart temps que la vapeur s’inverse et l’on voit les Raptors prendre le dessus en provoquant des fautes offensives de la franchise californienne (50-49). Entravés par de nombreuses fautes, les Lakers vont laisser leur adversaire gagner en confiance et mener de dix points à la pause 75-59.

De retour de la mi-temps les Raptors vont maintenir le rythme en enchaînant les 3 points et des paniers près du cercle. À court de solutions en attaque, les Lakers sont impuissants face à cet écart de 82-67 et perdent en plus leur leader Lebron James qui revenait de blessure. Toronto s’impose de fort belle manière et confirme ainsi son succès autoritaire au Staples Center (121-114).

C’est grâce au duo Pascal Siakam et Kyle Lowry que les Raptors ont pu mettre un terme à leur série de trois défaites. Cette rencontre a également mis à nu les difficultés actuelles de la défense des champions NBA. Emmenés par Kyle Kuzma (24 points) et André Drummond (19 points, 11 rebonds), les Californiens s’inclinent pour la troisième fois d’affilée et glissent à une inquiétante 7e place à l’Ouest. Les Raptors quant à eux sont 11e de la Conférence Est.

Russel Ngalle