Le club de la capitale a perdu la manche aller de la demi-finale (1-2) ce mercredi 28 avril 2021. Ce qui lui complique davantage la tâche pour la qualification en finale.

La demi-finale tant attendue au Parc des Princes a finalement tourné à l’avantage des visiteurs. Et pourtant, tout a très bien commencé pour les parisiens. Dominateurs sur l’ensemble de la première période, Neymar et ses coéquipiers ont quitté la pelouse avec une légère avance, grâce au but inscrit à la 15è minute de jeu par Marquinhos. Malheureusement, ils n’ont pas su conserver leur avantage du retour des vestiaires.

Sur le pré, on a vu une équipe du PSG visiblement essoufflée et moins entreprenante qu’à la première manche. Un relâchement inattendu qui a logiquement été bénéfique aux poulains de Pep Guardiola. Et, c’est d’abord le capitaine Kevin De Bruyne qui a prêché par l’exemple en rétablissant l’équilibre à la 64è minute de jeu. Par la suite, l’algérien Riyad Mahrez a donné l’avantage à son équipe, sur un coup franc qui n’a laissé aucune chance à Keylor Navas, moins décisif que d’habitude.

Le PSG s’est donc fait surprendre à domicile par une équipe de Manchester City complètement transformée à la seconde période. Pour Guardiola, l’une des clefs de la victoire a été le discours qu’il a tenu à ses joueurs dans les vestiaires. «Les gars, jouez au foot ! Faites preuve de personnalité, et jouez ! Si on doit perdre, perdons, mais on doit essayer ! On doit être nous-mêmes, agressifs, surtout avec le ballon », a-t-il confié à nos confrères de RMC Sport.

Dans l’ensemble, les skyblues ont su gérer leur match. Même après avoir encaissé le premier but et, malgré la domination des parisiens, ils n’ont jamais renoncé à la victoire. «On a pas joué de la manière dont on devait jouer dans cette compétition, avec du relâchement. Ce n’est pas facile contre le PSG vous savez, car dès que vous perdez le ballon, Ángel Di María, Neymar, Mbappé peuvent se lancer. On a été plus agressifs ensuite, plus intenses avec le ballon, on a pu déplacer le jeu et on revient à Manchester avec un bon résultat », a ajouté Guardiola.

En venant à Paris, le technicien espagnol avait bien l’intention de frapper un grand coup. Et pour y parvenir, l’idée était de trouver la bonne stratégie pour empêcher Neymar et Kylian Mbappé de s’exprimer dans la plénitude de leurs moyens. «C’était l’ambition. Vous savez quand on affronte le PSG, on veut bloquer ces joueurs exceptionnels que sont Neymar et Mbappé », a-t-il expliqué.

Cette défaite à domicile réduit les chances du PSG qui caresse toujours le rêve de disputer deux finales consécutives de ligue des champions. Pour rectifier le tir mardi prochain à l’Etihad Stadium, il va falloir inscrire deux buts sans en encaisser. Evidemment, la tâche s’annonce d’emblée difficile pour les champions de France.

Fabien Mbarga