Lens regagne sa 5e place au classement en s’imposant face à Nîmes Olympique 2-1 avec un Ignatius Ganago qui retrouve le chemin des buts. Les Cannaris et Castelletto conservent un espoir de maintien grâce à la victoire contre Strasbourg

Engagé dans une folle course à l’Europe, le Racing Club de Lens a consolidé sa 5e place devant l’Olympique de Marseille en se débarrassant de Nîmes Olympique. Ignatius Ganago faisait son retour en tant que titulaire après plusieurs mois d’absence pour blessure. Un come-back remarquable avec une ouverture de score dès l’entame de la rencontre qui a permis de mettre Lens sur les bons rails. À la 18e minute, il reprend un centre venu de la droite qui finit dans la lucarne opposée, légèrement contrée par un défenseur nîmois. Avec son 6e but de la saison, l’attaquant camerounais offre un avantage conséquent à Lens en leur permettant d’aller à la mi-temps avec un score positif.

À la reprise effectivement, la vapeur s’inverse avec une équipe nîmoise de plus en plus entreprenante qui met à mal la formation de Lens réduite à 10 depuis la 24e minute avec l’expulsion de Sylla. Finalement, ils reviennent à la marque sur un penalty marqué par Ferhat (1-1). Sous la pression de Marseille qui s’est imposé face à Reims vendredi, les Lensois n’ont d’autre choix que de s’imposer pour conserver cette 5e place synonyme de Ligue Europa la saison prochaine. Leurs efforts sont récompensés dans le dernier quart avec un but du défenseur malien Haidara à la 76e minute. Mission accomplie pour les hommes de Franck Haysse pourtant assez vite réduits à dix qui ont trouvé les ressources pour aller chercher cette victoire (2-1). La prochaine sortie des Sang et Or se fera face au Paris Saint Germain le week-end prochain.

Un autre Camerounais s’est illustré ce week-end en offrant un succès précieux dans la course au maintien. Le but de Jean-Charles Castelletto sur corner à la 53e minute a permis aux Canaris de revenir à hauteur de Strasbourg. Pourtant menés à la pause, les Nantais revenus avec de meilleures intentions ont su renverser la vapeur pour repartir d’Alsace avec leur sixième succès de la saison grâce à un but de Ludovic Blas à la 76e minute.

Russel Ngalle