Dans la nuit de vendredi à samedi, les leaders de la Conférence Est de NBA ont une fois de plus assis leur suprématie en s’imposant face aux Clippers de Los Angeles grâce à une nouvelle performance de Joël Embiid.

Depuis son retour de blessure, le légendaire pivot affiche une forme olympique. Il est désormais le premier joueur de Philadelphie depuis 2006 à inscrire plus de 35 points en trois matchs consécutifs.

Ses performances lors de ses six dernières sorties ont permis à Embiid d’atteindre une performance avec une moyenne supérieure à 30 points et neuf rebonds, l’on comprend mieux les cris des spectateurs du Wells Fargo Center qui n’ont pas arrêté de scander « MVP, MVP » tout au long de la rencontre. Ben Simmons un de ses équipiers affirme justement : « Je pense que clairement, le MVP cette saison, c’est lui. Il domine tellement ! » Le Camerounais empile au total 36 points et 14 rebonds

Malgré leur défaite face aux Sixers, les Clippers se maintiennent à la quatrième place de la conférence Ouest mais voient leur place talonnée avec la remontée de Denver qui ont vaincu les Rockets de Houston sur le large score de 128-99. En l’absence de Kahwi Leonard, Paul George s’est bien démarqué. Il a même fait mieux qu’Embiid en inscrivant 37 points mais aux tirs il aura fait 14/29. Une défaite dure à digérer pour la franchise californienne qui aura montré de belles choses surtout en seconde période. Grâce à son duo défensif Simmons-Embiid, les 76ers se sont mis en mode gestion. Dans les ultimes instants Batum, à 3 points, ramène les Clippers à 1 point (104-103), mais Green scelle le sort de la partie en réussissant ses deux lancers francs et en contrant Morris sur l’ultime tir du match. Embiid et ses partenaires demeurent leaders à l’Est, avec une victoire de plus que les Nets.