Ses absences multiples n’ont pas ralenti les performances du Camerounais. La rencontre face aux Nets a tenu ses promesses avec un Embiid auteur de 39 points et 13 rebonds pour une victoire en faveur des Sixers sur le score de 123-117.

Dans cette rencontre face Brooklyn qui pouvait leur offrir la première place à l’Est, le pivot camerounais a offert une prestation digne de MVP. Et comme à son habitude, il s’est encore montré capable de sanctionner à trois points lorsque les intérieurs des Nets ne voulaient pas sortir sur lui mais aussi dominateur à mi-distance ou sous la peinture quand il est bien servi par ses coéquipiers. Un match une fois encore à la hauteur de ce pivot, dans la lignée de ces matchs précédents qui démontre à quel point il est en forme à ce moment charnière de la saison. En effet, depuis le début de la saison, Embiid est un véritable cauchemar pour les équipes qui croisent son chemin.

Le meneur des Nets aura inscrit 37 points et 9 passes lors de cette rencontre mais le Camerounais se sera une fois de plus illustré comme le meilleur de la ligue en inscrivant 39 points, 13 rebonds, 2 passes et 2 contres. Avec de telles performances, il est plus que difficile d’imaginer le titre de MVP lui filer entre les doigts. Même face à un Nicolas Jokic auteur d’une belle saison, avec 26 points, 10 rebonds et 8 passes, Embiid parvient à garder le dessus et hisse finalement son équipe à la première place de la conférence Est, avec une victoire de plus que leur adversaire de la soirée. De toute l’histoire de la NBA un seul Africain a remporté le titre de MVP. Il s’agit du Nigérian Hakeem Olajuwon en 1994 qui évoluait à l’époque avec le maillot des Rocket de Houston. Mais aujourd’hui avec ses statistiques incroyables (29 points et 11 rebonds), le pivot Camerounais Joel Embiid est sur la bonne voie pour réaliser l’exploit.

Russel Ngalle