Double buteur lors du choc des quarts de finales de Ligue des Champions face à son ancienne formation du PSG, l’attaquant camerounais et le Bayern Munich voient leur parcours prendre fin prématurément.

Battus il y a une semaine sur leur pelouse, les Bavarois avaient à cœur de réaliser un exploit pour arracher la qualification hier Parc des Princes. Toujours privé de son meilleur buteur, Robert Lewandowski, le technicien allemand confiait, comme au match aller, la pointe de l’attaque au Camerounais Choupo-Moting. Avec un retard de deux buts à rattraper, les Bavarois se sont rués sur les buts adverses, mais comme à l’aller, ont fait preuve d’un cruel manque de réussite dans le dernier geste, à l’instar de Sané (26e) et de Kimmich (27e). Les Allemands se prennent à rêver d’une remontée lorsqu’une minute après le poteau de Neymar, l’ancien joueur du PSG Choupo-Moting ouvre le score à la 40e minute en reprenant un ballon repoussé par Navas sur la frappe d’Alaba. L’Autrichien passe tout près d’aggraver le score peu avant la mi-temps, mais bute à nouveau sur le gardien parisien impérial sur sa ligne.

Malgré les multiples occasions de part et d’autre en seconde période, ce sera le seul but de la rencontre, insuffisant pour inverser la vapeur, tant Paris a dominé, faisant preuve de plus de réalisme au match aller. C’est d’ailleurs ce qu’a reconnu Manuel Neuer à la fin du match. « Ce n’est pas ce soir que nous avons été éliminés. Notre victoire 1-0 ici est méritée, mais c’est le résultat à Munich (2-3) qui n’était pas bon, nous étions en mauvaise position au coup d’envoi. »

Malgré cette défaite, Paris rejoint le dernier carré de la compétition pour la deuxième année consécutive. Le club sera donc de la partie le 27 ou 28 avril prochain pour le match aller et le 4 ou le 5 mai pour le retour des demi-finales. En attendant, les Parisiens connaîtront l’identité de leur prochain adversaire ce soir, lors du quart de finale retour opposant Dortmund à Manchester City.