Le technicien portugais de 42 ans, souhaite néanmoins avoir une discussion avec les dirigeants du club.

 

Pour sa première saison sur le banc de touche de l’Olympique de Marseille, André Villas-Boas, termine deuxième au classement. Ce rang permet à son équipe, dauphine du Paris Saint Germain (Psg), de se qualifier en Ligue des champions Uefa la saison prochaine. Si le technicien portugais se félicite de cet exploit, il réfléchit  également sur des éventuelles stratégies devant ce qu’il considère comme un défi. Villas- Boas estime que Marseille ne devrait pas y jouer le rôle de figurant dans cette prestigieuse compétition. C’est l’une des raison pour laquelle, le technicien souhaite avoir une discussion avec les dirigeants du club. « Le plus important pour moi est de comprendre ce qu’il va se passer sur le plan structurel. Je dois comprendre plus ou moins qui seront les personnes à mes côtés, si Andoni et Albert (Valentin) seront toujours des personnes avec du pouvoir ou non. C’est le plus important, parce que moi en tant qu’entraîneur et eux comme directeur sportif et directeur du scouting, ne voulons pas faire de la figuration. On doit et on veut avoir le pouvoir pour exécuter les décisions », explique-t-il dans un entretien accordé à Rmc sport.

 

A un an de la fin de son contrat avec le club français, le Portugais dément la rumeur ayant annoncé son départ du club. C’est que Villas-Boas veut rester à Marseille, sans doute pour poursuivre l’aventure qu’il a entamé avec son groupe. « Je le dis sincèrement, je suis très bien à Marseille, je n’ai pas envie de chercher d’autres clubs ou d’autres options. (…) J’ai envie de jouer la Ligue des champions à Marseille, mais je veux savoir à quel point on est dépendants économiquement sur notre projet. Ça veut dire que si on n’a pas les conditions pour faire un bon travail, ce n’est pas la peine, je pense. C’est normal pour un entraîneur de chercher de telles assurances », ajoute-t-il. En confinement au Portugal, André Villas-Boas, devrait revenir en France dans les prochaines semaines pour faire le point de la prochaine saison sportive. Un accent sera mis sans doute, sur les recrutements de joueurs.

 

P. Bilong