Le trophée de l’excellence sportive a été décerné au nouveau champion du monde des poids lourds des arts martiaux mixtes(MMA). C’était au cours d’une cérémonie des awards organisée à Yaoundé par le ministère des sports et de l’éducation physique et au cours de laquelle plusieurs autres personnalités ont été récompensées.

En clôturant la 8è édition de la journée internationale du sport le 06 avril dernier à Yaoundé, Narcisse Mouelle Kombi a trouvé judicieux de récompenser un ensemble d’acteurs majeurs de la promotion de la paix, du développement et du sport au plan national et international. C’était à travers une cérémonie des awards qui s’est tenue au palais polyvalent des sports. L’idée étant, selon le patron des sports camerounais, d’exprimer «la reconnaissance de la Nation, à l’égard de ses enfants qui se sont distingués dans leur domaine respectif ».

C’est dans cette logique que plusieurs sportifs ont été honorés de la plus belle des manières. Le cas patent de Francis Ngannou. Même s’il n’était pas physiquement présent au palais polyvalent des sports de yaoundé, « The predator » a été récompensé à juste titre. Le nouveau champion du monde des poids lourds des arts martiaux mixtes(MMA) a notamment reçu le trophée de l’excellence sportive.

A l’exemple de Francis Ngannou, Jean Paul Akono a également été honoré. L’ancien sélectionneur des lions indomptables espoirs a reçu le prix de l’abnégation sportive. Une belle façon de célébrer et de magnifier l’ensemble de son œuvre dans le football camerounais. Lui qui n’a ménagé aucun effort pour permettre à son pays de se hisser sur la plus haute marche du podium lors des jeux olympiques de 2000 à Sydney. Et, malgré des soucis de santé, il est toujours présent et prêt à jouer sa partition pour la bonne marche en avant du sport camerounais en général et du football en particulier.

Dans cette cérémonie des awards, le patron des sports a également honoré le colonel Ahmad Kalkaba Malboum. L’actuel président de la confédération africaine d’athlétisme et par ailleurs président du comité national olympique et sportif du Cameroun(CNOSC) a reçu le trophée de la gouvernance d’exception. De leur côté, l’ancienne championne du Cameroun et d’Afrique centrale de tennis de table, Victorine Fomum et Guy Moukoko, le créateur de la fondation Sarah Etonge ont reçu le prix de la promotion sportive. Nouvellement élue secrétaire générale de la Conférence des ministres de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie(CONFEJES), Louisette Renée Thobi a obtenu le prix de l’action diplomatique en faveur du développement du sport.

La presse n’a pas été en reste. C’est ainsi que des « vétérans du journalisme » comme Abel Mbengue et Joe Chebonkeng Kalabubse ont reçu le prix du journaliste d’exception.

Fabien Mbarga