En absence de Robert Lewandowski et Serge Gnabry, le Camerounais Eric Maxim Choupo-Moting peut être titulaire dans l’équipe du Bayern Munich qui reçoit le Paris Saint-Germain ce mercredi 7 avril, lors du match aller des quarts de finale.

Avec la blessure de Lewandowski le 28 mars dernier (lors d’un match des éliminatoires de la Coupe du Monde disputé avec la Pologne, contre Andorre), la possibilité que Choupo-Moting dispute le match contre le PSG était déjà envisageable. Avec le diagnostic positif à la Covid-19 de Gnabry ce mardi 6 avril, la titularisation de l’international camerounais (51 sélections et 13 buts) semble désormais évidente. Malgré cela, le coach du Bayern a choisi de faire durer le suspense jusqu’à l’annonce officielle de son 11 de départ.

« Je vais voir si tout le monde est en forme. Tous ceux qui étaient sur le terrain aujourd’hui peuvent probablement jouer demain. Mais parfois, vous avez un pressentiment. Alors, je veux laisser ça ouvert », a répondu Hansi Flick en conférence de presse d’avant match. « Choupo est un joueur important pour nous. Il a montré sa qualité à Leipzig. Il est également important dans l’équipe car c’est un bon gars. Nous sommes heureux de l’avoir dans nos rangs », a ajouté le technicien allemand.

En cas de titularisation, ou d’entré en jeu, Choupo-Moting rencontrera son ancien club, avec qui il a perdu la finale de la dernière Ligue des Champions, contre son actuelle équipe. D’aillaurs, depuis son transfert, le natif de Hambourg en Allemagne a gardé le contact avec plusieurs de ses anciens coéquipiers. « J’ai beaucoup écrit ces derniers temps avec les Allemands Thilo Kehrer et Julian Draxler. J’ai également une relation étroite avec Presnel Kimpembe », a-t-il confié à la cellule de communication du Bayern.

S’agissant du match proprement dit, le capitaine des Lions Indomptables pense qu’il faut être à 100% contre le PSG. « Il faut être plus qu’attentif avec les deux (Neymar et Kylian Mbappé, ndlr), mais pas seulement. Il y a tellement de joueurs de haut niveau dans l’équipe, dont nous devons nous occuper. Le plus important est que nous jouions en équipe, et c’est la force du Bayern. À ce niveau, vous savez à qui vous avez affaire, et que vous devez être concentré à 100% et donner le meilleur de vous », pense-t-il. Rendez-vous dans quelques heures.

GLP