Plusieurs journaux fustigent le système de jeu actuellement appliqué par le sélectionneur des lions de la Téranga.

Ce n’est pas le grand amour actuellement entre Aliou Cissé et une bonne partie de la presse sénégalaise. Malgré la joie liée à la qualification pour la prochaine édition de la coupe d’Afrique des nations, beaucoup ont du mal à regarder l’avenir avec optimisme, au regard du jeu que produit actuellement la sélection nationale. On se souvient que le Sénégal a connu une fin des éliminatoires difficile avec deux matches nuls enregistrés face au Congo (0-0) et face à la modeste sélection de l’Eswatini (1-1).

Pour beaucoup, cette situation est la conséquence logique du système de jeu actuellement utilisé par Aliou Cissé. A travers des titres très acerbes, certains journaux n’ont pas manqué de monter au créneau pour tirer la sonnette d’alarme et faire comprendre à Cissé que son fameux 3-5-2 est infructueux. Le quotidien Source A, par exemple, n’y est pas allé de main morte à travers son titre : « Aliou carences Cissé ». Pour l’OBS, Cissé n’est ni plus ni moins qu’un « coach cent limites ». En guise de justification, ce journal précise que : «les joueurs avaient du mal à se trouver sur le plan offensif. Le système de jeu de Cissé n’a pas porté ses fruits ». Même le quotidien les Echos n’a pas loupé le patron du banc des lions de la téranga. « Aliou Cissé et son équipe : la honte », pouvait-on lire au niveau de la une de ce 1er avril 2021.

Il faut dire que le 3-5-2 de Cissé a véritablement du mal à être admis par la grande majorité des sénégalais. A l’exemple de Sadio Mané et Ferdinand Coly, Victor Diagne a également fait une sortie à ce sujet. «C’est un risque du coach d’amener tous les systèmes, ça se comprend. Le 3-5-2 est assez compliqué et il faut être solide défensivement et avoir de l’engagement. Beaucoup de coachs se sont fait avoir avec ce système. On peut se faire facilement avoir avec ce système. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on a encaissé un but rapide. Il a jugé nécessaire de mettre en place un nouveau système, mais, le 4-3-3 ou le 4-2-3-1 est plus habituel, même si c’est à huiler avec les joueurs », a-t-il clairement indiqué.

Dans la suite de son argumentaire, Diagne a invité Cissé à se ressaisir pour produire les résultats attendus. «Il ne suffit pas d’amener tous les meilleurs joueurs juste pour jouer. Il faut la connaissance de l’environnement et non juste la Licence Pro. Aliou Cissé doit savoir écouter et apprendre, car le football va vite. Il faut aussi s’armer d’humilité », a-t-il conseillé.

Fabien Mbarga