Le tirage au sort de cette compétition a été effectué ce jeudi 1er avril 2021 au Cameroun. Le pays hôte a hérité du groupe B, tandis que le tenant du titre se retrouve dans la poule C.

Après avoir brillamment organisé le sixième championnat d’Afrique des nations de football (CHAN 2020), le Cameroun se prépare à accueillir sur son sol, une autre compétition continentale de grande envergure. Il s’agit notamment de la coupe d’Afrique des nations de handball Dames. Rendue à sa 24è édition, cette compétition est programmée du 10 au 20 juin 2021.

Pour la toute première fois, elle va se dérouler avec un total de 12 pays participants. Ces derniers sont d’ores et déjà fixés sur l’identité de leurs adversaires respectifs de la phase des matches de groupes. A l’issue du tirage au sort effectué ce jeudi 1er avril 2021 à Yaoundé, au Cameroun, l’Angola a hérité du groupe C. le tenant du titre va défendre sa 13è couronne continentale au pays de Roger Milla, en rivalisant d’adresse, dans un premier temps, avec le Congo, l’Algérie et le Cap-Vert.

De son côté, le pays organisateur va aller à la conquête de sa toute première couronne continentale, en affrontant au premier tour, les autres équipes de la poule B, à savoir la République démocratique du Congo(RDC), le Nigéria et le Kenya. Le Kenya sera justement son premier adversaire de cette compétition. Les deux pays vont s’affronter en match d’ouverture le 10 juin prochain à Yaoundé.

En ce qui concerne le groupe A, il est constitué du Sénégal, de la Tunisie, de Madagascar et de la Guinée. Pour l’entraîneur des lionnes du Sénégal, il est question d’aller au Cameroun pour faire mieux que la seconde place acquise en 2018 lors de la dernière édition. «On va bien sûr se présenter à la CAN pour une médaille. Cela veut dire qu’il faut faire une bonne première partie. Parce qu’avec le schéma des trois groupes, il n’y aura pas de quart de finale facile. Donc, il faut faire la première partie de la compétition, la meilleure possible pour être complètement engagé dans la compétition. (…) On n’a pas encore assez d’éléments sur les adversaires parce que cela fait longtemps qu’on a  joué sur le continent africain. Et, avec le Covid, tout le monde est resté un peu isolé. On va tranquillement aller à la chasse aux informations pour préparer notre compétition », a indiqué Fréderic Bougeant à la cellule de communication de la fédération sénégalaise de Handball.

Il faut souligner que les cinq premières nations de cette compétition seront en principe qualifiées pour la coupe du monde de cette discipline. Outre le tirage au sort qui a été effectué en présence de plusieurs personnalités du monde du sport, la mascotte de la compétition a également été dévoilée au grand public. Il s’agit de la lionne Nyango, entièrement habillée aux couleurs du Cameroun.

Fabien Mbarga