Le champion camerounais veut davantage entrer dans l’histoire de la discipline en mettant hors d’état de nuire ses meilleurs champions.

Après avoir décroché le titre de champion du monde poids lourds de l’UFC, en battant par KO l’américain  Stipe Miocic, Francis Ngannou n’a pas l’intention de s’arrêter en si bon chemin. Le camerounais entend davantage marquer les esprits avec de nouvelles victoires. Il espère ainsi défier les meilleurs de la discipline pour asseoir sa suprématie. C’est dans cette logique qu’il ambitionne d’affronter un autre américain qui est loin d’être un enfant de cœur.

Il s’agit notamment du champion du monde de MMA Jon Jones. Selon des sources bien introduites, ce combat est évoqué depuis un an déjà. Le moins que l’on puisse dire à ce sujet est que le champion américain est bel et bien disposé à affronter le camerounais. «J’ai l’impression que ce combat est monumental, des oppositions comme celle-ci ne se produisent pas très souvent dans une vie. Finaliser Francis lors de mon premier combat chez les poids lourds serait tout simplement extraordinaire. Ali contre Foreman, organisé par l’UFC », a-t-il écrit sur son compte Twitter.

Pour l’organisation de ce combat, Jon Jones voit déjà grand sur sa prime. Il compte ainsi gagner à partir de 10 millions de dollars. «J’ai eu un bref rendez-vous téléphonique avec l’avocat de l’UFC, Hunter, il y a quelques jours. À l’heure actuelle, je lui ai dit qu’une somme entre huit et dix millions de dollars serait bien trop faible pour un combat de cette ampleur. C’est tout ce qui a été discuté jusqu’à présent. (…) Je suis censé attendre leur offre. J’espère vraiment que les chiffres sont loin d’être aussi bas. Je suppose que nous verrons ce qui se passera », a-t-il noté.

Même s’il est vrai que le bras de fer actuel entre Jon Jones et l’UFC peut influencer la tenue de ce combat, Francis Ngannou reste optimiste. « Avec l’UFC, tout est possible et rien n’est impossible… Tu te dis que ça peut arriver comme tu te dis que cela peut ne pas arriver, surtout avec ce qu’il se passe entre Jon Jones et l’UFC. Il est clair qu’il y a un truc qui ne tient pas entre l’UFC et Jon Jones. Seule l’UFC sait si ce combat aura lieu. Je ne peux pas m’attarder sur cela », a-t-il indiqué à nos confrères de RFI.

Ngannou a d’ailleurs son plan B au cas où le combat contre Jon Jones n’a pas lieu. «À part Jon Jones, il y a bien d’autres challengers, comme Derrick Lewis par exemple. Ce serait un combat très intéressant et ce serait surtout une revanche. Mais je ne m’attarde pas sur tout cela. J’aimerais beaucoup avoir ce combat contre Jon Jones », a-t-il souligné.

Pour rappel, Francis Ngannou a remporté un joli chèque de 730 000 dollars après avoir battu Stipe Miocic samedi dernier, décrochant ainsi la prestigieuse ceinture de champion du monde des poids lourds en UFC.

Fabien Mbarga