Un an après sa mort, l’on continue de saluer la mémoire de l’ancien président de l’Olympique de Marseille (2005-2009).

Malgré son décès survenu le 31 mars 2020, des suites de Coronavirus, Pape Diouf, reste toujours présent dans les cœurs de ceux qui l’ont côtoyé et admiré. La preuve, un an après sa disparition, l’ancien président de l’Olympique de Marseille, en France (2005-2009), continue de recevoir des hommages sur les réseaux sociaux. Ses photos y font le tour depuis le matin. Elles sont accompagnées de message e compassion et de regret. Outre les hommages virtuels, l’ancien dirigeant de club, qui repose à Dakar, au Sénégal,  a également eu droit à des hommages physiques à l’occasion du premier anniversaire de sa mort. Selon L’Equipe, quelques de joueurs sont allés à la tombe. La presse a également rendu un hommage au disparu. Selon des sources, des émissions spéciales ont été programmées ce jour.

Décédé à 68 ans, Pape Diouf, avait déjà en projet la création d’une fondation dédiée à la citoyenneté. Pour honorer sa mémoire et réaliser ce projet, un fonds de dotation soutenu par des personnalités du football de tous les horizons verra le jour. « La création d’une fondation dédiée à la citoyenneté est un projet qui animait Pape depuis 2014. Au sortir de sa campagne pour l’élection municipale à Marseille, il avait même créé une association dans ce sens, première étape vers une fondation. Elle financera des projets qui contribuent à l’égalité, qui favorisent la transmission et la progression, qui servent les jeunes et notamment ceux des quartiers les plus sensibles. A Marseille, Dakar, mais pas seulement », indique Oumy Diouf, la veuve du disparu dans les colonnes de L’Equipe. Pape n’ira pas au bout de sa pensée. La mort en a décidé autrement.

P. Bilong