Le sélectionneur de l’équipe nationale du Togo, dans un entretien accordé à Sofoot.com s’est insurgé contre les décisions des clubs de bloquer leurs internationaux, bien que certains évoluent pourtant en réserve et sont par conséquent à l’arrêt plusieurs mois.

Comme beaucoup de sélectionneurs africains qui font face au refus des clubs de Ligue 1 et de Ligue 2, le technicien a réagi  en soulignant qu’il s’agit d’un manque de respect pour le continent.C’est parfaitement regrettable. C’est un manque de respect total envers l’Afrique, un continent qui a tant apporté au football français. Les clubs français ont des intérêts à défendre, ce que je peux concevoir. Mais la vitesse à laquelle ils ont su s’engouffrer dans la brèche créée par la FIFA est assez incroyable. J’ai entendu dire, pourtant, que certains clubs étaient d’accord pour laisser partir leurs internationaux africains. Et finalement, on leur dit non, presque au dernier moment. Imaginez la déception, la frustration, pour ces joueurs, lesquels, pour certains, s’apprêtaient à disputer des matchs décisifs en vue de la qualification pour la CAN !

Il n’a pas hésité à charger la FIFA, qui pour lui est à l’origine de cet imbroglio depuis sa réforme datant du 5 février dernier… Encore une fois, la FIFA est pathétique. Sans cette directive, nous n’en serions pas là. Elle privilégie les clubs, sans tenir compte des sélections. Certaines d’entre elles vont être privées de six, sept, huit ou plus de dix joueurs, alors qu’elles vont disputer des matchs décisifs ! Ce n’est pas sérieux. Où est l’équité sportive ? Gianni Infantino, le président de la FIFA, prend des décisions incompréhensibles. Il dit vouloir faire progresser le football africain, mais il fait tout le contraire.

Le cas du jeune gardien togolais  Malcolm Barcola, réserviste avec l’Olympique Lyonnais mais bloqué par son club est totalement incompréhensible selon le sélectionneur des Eperviers. Surtout que le joueur ne joue pas depuis des mois, le championnat amateur étant à l’arrêt en France.  L’attitude de Lyon, sur cette affaire, est pitoyable. Barcola ne joue pas en compétition, puisque le championnat de National 2 est à l’arrêt depuis plusieurs mois. Venir en sélection, pour lui, c’était l’occasion de jouer, de s’oxygéner. Mais on lui refuse cette opportunité. Dans l’affaire, c’est le Togo qui aurait rendu service à l’OL, pas l’inverse. Évidemment, Barcola est très déçu, il aurait aimé venir. Mais on le bloque. C’est ridicule, kafkaïen même !