Blessé lors de son premier match en Russie, l’international camerounais qui a subi avec succès une opération de son genou à Barcelone et qui sera donc absent des pelouses six mois durant, promet de revenir plus motivé.

Ambroise Oyongo Bitolo a été prêté par Montpellier au FC Krasnodar, club de première division russe, pour retrouver du temps de jeu durant le dernier mercato hivernal à Krasnodar. Malheureusement, pour sa première sortie sous ses nouvelles couleurs, le latéral droit des Lions indomptables sera victime d’une blessure grave du genou. Il subira à la suite une opération après laquelle il déclarait : « Par rapport à la situation actuelle de ma blessure, j’ai eu les résultats … J’ai les ligaments croisés qui vont me prendre entre 5 à 6 mois. Voilà, c’est un peu dur mais bon, c’est la vie des sportifs. On n’y peut rien ».

Quelques semaines après son opération, le latéral gauche camerounais s’est voulu rassurant quant à son état de santé et l’évolution de sa blessure, tout en faisant preuve d’une force mentale durant cette période difficile. « Grâce à Dieu, tout va bien. Le moral va bien, malgré ce genou opéré, avec succès. Ici à Barcelone, quand on se fait opérer par le chirurgien Ramon Cugat, tout se passe toujours bien. C’est le même chirurgien qui m’avait opéré le genou droit, en 2017 ».

En effet en 2017 Oyongo Bitolo s’était rompu le tendon rotulien du genou droit et avait subi une intervention à Barcelone. C’est donc à nouveau dans la cité catalane qu’il se fait de nouveau opérer. Au sujet de cette blessure qui met précipitamment un terme à sa saison et à son aventure en Russie, il a déclaré : « C’est un peu difficile. C’est votre premier match, vous cherchez à avoir du temps de jeu. C’est le moment opportun. Et là, la blessure survient. Mais il faut toujours garder le moral haut. Nous sommes des sportifs, on est appelé à avoir des blessures, à connaître des moments de joie et des situations difficiles. Mais quand ça arrive, il faut prendre les choses du bon côté. C’est la vie. Et il faut s’en remettre pour revenir plus fort ».