Le sujet a brillamment été développé ce mercredi 03 mars 2021 par le Dr William Richard Guessogo. La causerie éducative organisée à cet effet s’est déroulée à Yaoundé, au gymnase de la Mutuelle du Trésor(MUTRESOR).

C’est une vérité implacable ! De nos jours, un grand nombre de personnes souffrent de manière régulière de douleurs au bas du dos. Au Cameroun, par exemple,  60 à 70% de la population fait face à cet épineux problème. Ce diagnostic pertinent a été fait pas le Dr William Richard Guessogo.

Au cours d’une causerie éducative ayant pour thème « pratique des activités physiques et sportives(APS) et douleurs au dos », le professeur d’EPS et spécialiste en médecine du sport et en physiologie des APS, s’est appesanti sur l’urgence de trouver les solutions les plus adéquates pour résoudre ce problème qui se pose aujourd’hui avec acuité. «En tant que professionnel de l’éducation physique et sportive, nous avons le devoir de trouver un moyen pour remédier à cette situation. C’est la raison pour laquelle nous proposons aux populations de pratiquer de manière régulière des activités physiques et sportives. Seulement, il est important de savoir qu’une pratique exagérée des APS peut être, plutôt, un facteur de risque au développement de ces douleurs au niveau du dos », a-t-il argumenté.

Pour être plus concret dans son argumentaire, le chargé de cours à l’Institut National de la Jeunesse et des Sports(INJS) n’a pas manqué de proposer quelques activités à privilégier pour tirer un trait sur les douleurs au bas du dos. «Nous avons, entre autres, le vélo, la natation, le yoga, la marche. Nous avons également des activités à éviter, notamment des activités qui entraînent une dissymétrie de la colonne vertébrale », a-t-il noté.

C’est dire, en conclusion, que les douleurs au dos peuvent se résoudre par une pratique des activités physiques et sportives qui est « bien contrôlée, à un dosage assez important et rigoureux ». Cet enseignement a d’ailleurs été bien assimilé par l’ensemble des femmes présentes au gymnase de la Mutuelle du Trésor, à l’occasion de cette causerie éducative. Celle-ci a été organisée par l’association STEFY SPORT, dans le cadre des activités de la seconde phase du projet pilote « femmes-sport-santé », initié par la Conférence des Ministres de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie(CONFEJES).

Fabien Mbarga