Samedi 6 mars dernier, le Ghana a remporté pour la 4e fois le titre de Champion d’Afrique des moins de 20 ans face à l’Ouganda qui disputait sa toute première finale de la compétition. Les Ghanéens se sont imposés au terme d’un match bien maîtrisé dont ils sont sortis vainqueur pars 2 buts à 0.

C’est par le biais de son attaquant Daniel Afriyie Barnieh, sacré homme du match, qui aura marqué les deux buts de cette rencontre à la 22e et à la 51e minute de jeu que les Ghanéens ont dominé leurs adversaires. L’Ouganda, qui avait précédemment disposé de la Tunisie sur le score confortable de 4-0 lors de la demi-finale, n’a pas pu tenir tête à une équipe du Ghana habituée de la compétition continentale.

En 9 participations, c’est la 4e  fois que le Ghana, vainqueur du Cameroun en quart de finale parvient à se hisser à la première place de cette compétition des mois de 20 ans. Son palmarès est désormais de quatre victoires : 1993, 1999, 2009, 2021 ; deux médailles de bronze en 1991 et 2015 et deux autres d’argent en 2001 et 2019. La formation Ghanéenne égale donc désormais l’Égypte qui a elle aussi déjà obtenu trois sacres de Champions d’Afrique des moins de 20 ans, mais tous se trouvent très loin encore du palmarès du Nigéria qui affiche sept victoires au compteur.

Pour la troisième place de la compétition, elle a été obtenue par la Mauritanie qui s’est imposée aux tirs au but face à la Tunisie sur le score de 4-2.

Quant au titre de meilleur joueur de la compétition, il a été attribué à l’attaquant ghanéen Abdul Fatawu Issahaku, celui de meilleur gardien au ghanéen Danald Ibrahim et celui de meilleur buteur à l’attaquant ougandais Kakooza Derrick.

La Coupe du Monde  FIFA U20 que devait se jouer en Indonésie a été annulée pour cause du COVID-19. Cette édition aurait accueilli les quatre demi-finalistes de la CAN U20 que sont le Ghana, l’Ouganda, la Gambie et la Tunisie.

Pour cette 22e édition de la CAN U20 qui s’achève, l’on rappellera que 12 équipes auront disputé cette compétition du 14 février au 6 mars 2021 en Mauritanie.

Russel Ngalle