À l’initiative du gouvernement congolais, le pays entend détecter et mieux encadrer les talents avec l’appui de la Fédération internationale de football association (FIFA)

Il était jusqu’à lors question de mettre à la disposition des plus jeunes, un moyen de faire éclore les talents de manière à pouvoir les détecter et leur fournir un encadrement adapté. À cet effet, l’idée d’un championnat scolaire organisé en partenariat avec la FIFA vit le jour il sera donc question d’organiser des rencontres entre différents établissements scolaires. Cette idée est désormais concrète. Elle a été adoptée à Kinshasa samedi dernier à l’issue d’une rencontre entre le chef de l’État congolais, Félix Tshisekedi et Gianni Infantino président de la Fédération internationale de football. À la faveur de cette initiative, les établissements pourront offrir aux jeunes un meilleur encadrement contexte qui favorisera leur évolution et leur développement sportif.

Le ministre congolais des Sports Amos Mbayo a pu s’exprimer en ces termes à propos de cette initiative :” Nous avons un problème au niveau sportif, mais comme la FIFA vient de nous permettre que nous retournions à la base dans les écoles, ça permet d’avoir des athlètes qui ont un bon niveau. Ça permet aussi que nos enfants soient physiquement forts », en se réjouissant de ce nouvel accord.

Selon Gianni Infantino, le projet ne concernerait pas seulement la République démocratique du Congo il devra s’étendre à toute l’Afrique. Il a déclaré à ce propos : « On a lancé aujourd’hui un projet d’une compétition, un championnat scolaire ici mais on va répliquer ça dans toute l’Afrique à partir évidemment d’ici parce que l’éducation, les écoles et le football, ça doit être en symbiose. »

L’objectif de cette initiative est d’inculquer la culture du ballon rond à la jeunesse africaine à partir de l’école afin de détecter des talents précoces.