A l’exemple de plusieurs autres acteurs du football, les journalistes de sports font bloc pour dénoncer la longue suspension du gardien de but camerounais par l’UEFA. Un match de gala est organisé à cet effet le 26 février prochain, au stade annexe numéro 1 de Yaoundé.

Depuis le 5 février 2021, André Onana n’a pas le droit de vivre sa passion pour le football, aussi bien avec son club (Ajax Amsterdam), qu’avec la sélection nationale. Ceci est la conséquence logique de la suspension d’un an, avec effet immédiat, qui lui a été infligée par l’Union européenne des associations de Football(UEFA). Selon cette instance, le portier camerounais de 24 ans a commis une infraction aux règles antidopage. En effet, des traces de furosémide (un diurétique) ont été retrouvées dans ses urines le 30 octobre dernier, lors d’un contrôlé inopiné.

Au Cameroun, cette nouvelle est tombée comme un coup de massue. Dans un élan de solidarité, beaucoup n’ont pas hésité à monter au créneau pour soutenir le gardien de l’Ajax Amsterdam dans cette dure épreuve qui apparaît de manière indéniable comme une véritable mort. Au delà des publications à travers les réseaux sociaux, on se souvient par exemple de cette image saisissante, en match amical, des joueuses d’Eclair Football filles de Sa’a et celles du Canon Fille de Yaoundé, arborant, toutes, un maillot avec le fameux dossard 24 du natif de Nkol Ngok.

Une belle initiative qui n’a pas échappé à la vigilance des journalistes de sports. Avec pour tête de proue, Fils Daniel Injeck, ces derniers ont pris l’engagement de soutenir l’ancien pensionnaire du centre de formation du FC Barcelone (la Masia) par l’entremise d’un match de gala. Programmé le vendredi 26 février 2021, à partir de 15 heures, au stade annexe numéro 1 du stade omnisports Ahmadou Ahidjo, ce match va mettre au prise un collectif des journalistes sportifs du Cameroun avec l’association des gardiens de buts qui existe depuis 1995. A quelques jours de ce rendez-vous très attendu, l’heure est à la communication, à travers les médias, les hors médias et les plateformes de communication sociales.

André Onana a par ailleurs reçu le soutien des ses coéquipiers de l’Ajax Amsterdam le 10 février dernier. C’était à l’occasion du match contre le PSV Eindhoven, comptant pour les quarts de finale de la coupe des Pays-Bas. Ce jour-là, beaucoup ont été marqués par le fait de voir tous les joueurs de l’Ajax fouler la pelouse du stade avec le maillot de leur dernier rempart.

Fabien Mbarga