Grenade s’est inclinée à Huesca (2-3) ce dimanche 21 février, lors de la 24e journée du championnat espagnol. C’est le 6e match consécutif sans victoire pour le club du Camerounais Yan Eteki.

Grenade est arrivée à Huesca avec un seul objectif : renouer enfin avec la victoire. Pour ce faire, les rouge et blanc frappent d’entrée, ouvrant le score dès la 8e minute (1-0). Le but porte l’estampille de Domingos Quina, qui célèbre de belle manière sa 1ère titularisation en Liga. Mais après 15 bonnes minutes, les visiteurs baissent le rythme, et les locaux prennent le contrôle du jeu. A la 16e, ils ont balle d’égalisation, mais Rafa Mir place son pénalty sur le poteau droit de Rui Silva.

Ce n’est que partie remise. En effet, un quart d’heure plus tard, la lanterne rouge du championnat remet les pendules à l’heure, grâce à un but opportuniste de Dani Escriche (1-1). Les locaux inversent la vapeur à la 39e, lorsque Jorge Pulido pousse au fond des filets un corner prolongé depuis le 1er poteau par Mikel Rico (2-1). Ils font le break 5 minutes après, toujours sur corner (3-1). Cette fois, c’est Dimitri Foulquier qui marque contre son camp, après un duel physique.

Au retour des vestiaires, Grenade se réveille enfin, et réduit l’écart à la 59e (3-2). Oublié au 2e poteau, Alberto Soro devance Álvaro Fernández, et pousse le centre du remplaçant Darwin Machís au fond des filets. Pendant la dernière demi-heure de jeu, Yan Eteki et ses coéquipiers courent après le score, sans jamais revenir. Ils ne sont par contre pas loin d’encaisser le but du 4-2, mais Silva dévie en corner une frappe enroulée de Mir. Grenade finit même le match à 10 contre 11, après l’expulsion de Germán Sánchez (90e+1).

Avec cette 2e défaite consécutive (2-3), Grenade enchaîne un 6e match de championnat sans victoire. Au classement, le club passe de la 8e à la 9e place. Mais avec seulement 30 points, l’équipe n’est qu’à 9 unités du 1er relégable. « Nous donnerons tout ce que nous avons pour nous maintenir », promet le coach Diego Martínez.

GLP