Aux termes des deux premières journées de la phase retour de qualifications au tournoi Afrobasket 2021, le Cameroun s’est hissé en phase finale.

Largement supérieurs dans tous les compartiments du jeu, les Camerounais ont concrétisé leur domination par une belle victoire samedi 20 février sur la Guinée Conakry 98 contre 67. Les Lions indomptables qui conservent la deuxième place se sont ainsi offert la « finale » pour la première place du groupe C face à la Côte d’Ivoire ce dimanche 21 février à 17 heures au Palais des Sports de Yaoundé. Il y aura un parfum de revanche dans l’air, surtout que les Camerounais voudront faire meilleure figure devant leur public. Eux qui s’étaient inclinés face à cette même Côte d’Ivoire durant la phase aller.

En cette même journée, l’on a également pu saluer la performance de l’équipe kenyane. Suite à leur défaite face au Sénégal vendredi dernier, ils avaient promis de se battre jusqu’au bout. Ils ont cru en leur chance de renverser l’Angola, quand même sacré 11 fois champion d’Afrique, et c’est précisément l’exploit qu’ils sont parvenus à accomplir en triomphant 74-73 hier.

En rappel, au départ de cette compétition, vingt équipes étaient appelées à participer à la deuxième phase des qualifications. Ces équipes réparties en cinq groupes de quatre. À l’issue des éliminatoires se qualifieront automatiquement pour le FIBA Afrobasket 2021 qui aura lieu en aout prochain au Rwanda les trois meilleures équipes de chaque groupe. Pour l’instant, les pays qui ont obtenu leur ticket pour Kigali sont donc le Rwanda (en tant que pays organisateur), l’Angola, le Cameroun, la RCA, la Côte d’Ivoire, l’Égypte, le Kenya, le Mali, la RDC, le Nigeria, le Sénégal, le Soudan du Sud, la Tunisie. Ce 21 février, la Guinée Conakry au terme d’un match électrique contre la Guinée notamment en fin de match s’est octroyée la 3e place du groupe C en s’imposant 80 à 71. Les derniers qualifiés seront connus à l’issue de la dernière journée de la phase retour des éliminatoires ce dimanche 21 février.

Russel Ngalle