Dans la perspective de son lancement officiel prévu le 12 février prochain à Yaoundé, les membres du comité de mise en œuvre du projet multiplient des séances de travail. La dernière en date s’est tenue ce 03 février 2021, à l’Institut national de la Jeunesse et des Sports(INJS).

Après avoir brillamment mené à bien la première phase du projet « sport-femmes-santé », Hernri Tchala Owona et son équipe ne ménagent aucun effort pour faire de la seconde phase une grande réussite. Depuis quelques jours en effet, ces hommes et femmes dévoués travaillent d’arrache-pied, dans l’optique premier, de mieux ficeler les différents contours de cette deuxième partie du projet. Celle-ci est entièrement dédiée à  la sensibilisation par les animatrices régionales de niveau I, de 1000 femmes à la pratique régulière des activités physiques et sportives(APS).

Si l’on s’en tient aux projections faites par l’équipe de mise en œuvre de cette initiative pilote de la Conférence des Ministres de la jeunesse et des Sports de la Francophonie(CONFEJES), le lancement officiel de cette seconde phase est  programmé le 12 février prochain à Yaoundé. Au cours de la réunion préparatoire organisée ce 03 février 2021 à l’auditorium de l’Institut national de la jeunesse et des sports(INJS), sous la présidence d’Henri Tchala Owona, il a été confirmé que le lancement dont il est question ici, sera traduit dans les faits par l’organisation d’une causerie éducative. Axée sur « les bienfaits de la pratique régulière des activités physiques et sportives(APS) sur la santé des femmes », celle-ci sera animée par des experts rompus à la tâche.

En prélude au démarrage effectif de la suite du projet, une conférence de presse est programmée à Yaoundé en date du 10 février prochain. Ce rendez-vous avec les médias va permettre, entre autres, de lever le voile sur les différentes articulations de la deuxième phase du projet. Il va permettre, en outre, de présenter dans sa globalité, la 21è édition de l’ascension du mont Eloundem prévue le 13 février 2021, dans le cadre de l’implémentation de la sensibilisation des femmes à la pratique régulière des APS.

Il convient de rappeler que le projet pilote « femmes-sport-santé » initié par la CONFEJES, est mis en œuvre au Cameroun par l’association STEFY SPORT sous l’intitulé : « promotion et effets de la pratique du sport sur la santé chez les femmes sédentaires ». L’objectif global de ce projet d’une durée de 10 mois est de contribuer à l’amélioration de la visibilité et de l’impact des interventions de la CONFEJES en matière de promotion de la santé de la gent féminine par la pratique des activités physiques et sportives de qualité, dans le monde en général et au Cameroun en particulier.

La première phase implémentée par STEFY SPORT du 09 novembre au 12 décembre 2020, avec le précieux concours de l’INJS, son partenaire technique, a été un grand succès, matérialisé par la formation effective de 96 animatrices régionales de niveau I.

Pour la suite du projet, il sera davantage question de mettre la barre plus haut pour atteindre les résultats attendus au bout du compte.

Fabien Mbarga