Liverpool s’est incliné contre Southampton (0-1) ce lundi 4 janvier, en clôture de la 17e journée du championnat anglais.

2 minutes ! C’est le temps qu’il a fallu à Southampton pour mettre Liverpool K.O. Le responsable de ce coup de génie des Saints n’est personne d’autre que Danny Ings. A la réception d’un coup franc de James Ward-Prowse, l’attaquant anglais lobe Alisson Becker, d’une frappe placée de l’intérieur du pied gauche. Il inscrit ainsi son 7e but de la saison en 13 matches de Premier League. Blessé, Joel Matip ne pouvait que constater les dégâts devant sa télévision.

Surpris, Liverpool réagit bien sûr, et confisque le ballon pendant quasiment toute la partie (67% de possession). Malheureusement, le champion en titre livre ce qui peut-être considéré comme sa pire performance offensive depuis le début de la saison. En effet, il ne cadre que 1 seul de ses 17 tirs. Il ne s’agit d’ailleurs que d’un tir mou de Sadio Mané, facilement capté par Fraser Foster à la 75e minute. En dehors du Sénégalais, Roberto Firmino, Georginio Wijnaldum, Jordan Henderson, Mohamed Salah, Xherdan Shaqiri, Trent Alexander-Arnold et Thiago Alcantara, manquent le cadre, ou butent sur la défense adverse.

La partie s’achève sur ce score de 1-0, au grand désarroi des Reds, qui enchaînent un 2e match sans marquer (les seuls de l’exercice). « Ce sont des problèmes de football ; oui, cela nous inquiète », avoue le manager de Liverpool. « La 1ère mi-temps a été massivement influencée par le début du match, mais la pause nous a permis de régler un peu le problème. Ensuite, nous avons dominé dans les bons domaines, avons eu des opportunités, mais la prise de décision n’était pas vraiment bonne », regrette Jurgen Klopp.

Conséquence : son équipe enchaîne 3 matchs sans victoire (2 nuls et 1 défaite). Elle est de ce fait rattrapée en tête du championnat par Manchester United (33 points chacun), qui compte 1 match en moins. De son côté, Southampton renoue avec la victoire après 3 nuls et 1 défaite. Le club de Ralph Hasenhuttl fait un bon au classement, passant de la 9e à la 6e place.

GLP