Mené 2-0 à la mi-temps, le Bayern Munich de Choupo Moting s’est finalement imposé 5-2 face à Mainz de Kunde Malong, ce dimanche 3 janvier, en clôture de la 14e journée du championnat allemand.

En pleine convalescence, Kunde Malong (opéré au genou le 29 décembre) a certainement cru à un exploit de son club contre le Bayern. Une illusion dictée par le début tonitruant de Mainz, qui ouvre le score à la 32e minute, dans un match plutôt équilibré. Après un dégagement, Jonathan Burkardt pousse Jérôme Boateng dans le dos, et profite de sa mauvaise intervention pour battre Manuel Neuer (1-0). 12 minutes plus tard, Alexander Hack reprend de la tête un coup franc de Daniel Brosinski, et fait le break (2-0).

Au retour des vestiaires, l’octuple champion d’Allemagne en titre reprend les choses en main, et réduit le score dès la 50e. A la réception d’un corner, Robert Lewandowski prolonge pour Joshua Kimmich, qui marque à bout portant (2-1). 5 minutes après, Kimmich se mue en passeur pour Leroy Sané, qui trouve la lucarne opposée de Finn Dahmen (2-2). A la 70e, les locaux repassent devant, grâce à un but de Niklas Sule, qui convertit une passe de Thomas Muller (3-2).

6 minutes plus tard, Lewandowski s’invite au spectacle, en transformant un pénalty obtenu par Serge Gnabry (4-2). Le Polonais réalise le doublé à la 83e, sur une offrande de Muller (5-2). Avec 19 buts en 13 matches, il s’échappe en tête du classement des meilleurs buteurs de Bundesliga. L’entrée en jeu de Choupo Moting (88e) ne change rien à l’issue du match, les 2 équipes se séparant sur ce score de 5-2, en faveur du Bayern.

La rencontre aurait pu être plus prolifique que cela, n’eut été les interventions des 2 gardiens. Quoi qu’il en soit, le Bayern enchaîne une 3e victoire, et consolide sa place de leader du championnat (33 points). En revanche, Mainz enregistre un 6e match sans victoire (2e défaite d’affilée), et reste bloqué à la 17e et avant-dernière place du classement, avec seulement 6 points.

GLP