Le match Tottenham – Fulham, prévu ce mercredi 30 décembre, et comptant pour la 16e journée de Premier League, a été reporté à une date ultérieure. Ceci après la détection de plusieurs cas de Covid-19 dans l’équipe du Camerounais Zambo Anguissa.

Fulham n’a finalement pas effectué le déplacement du Tottenham Hotspur Stadium. A la demande du club, le conseil d’administration de la Premier League a finalement (3 heures avant la confrontation) accepté de reporter la rencontre à une date ultérieure. « Le conseil d’administration de la Premier League a consulté ses conseillers médicaux, et la décision de reporter le match a été prise par précaution pour la santé des joueurs et du personnel », justifie l’instance.

Ce report est le second de la 16e journée, après Everton – Manchester City, intervenu deux jours plus tôt, et pour les mêmes raisons. Du fait de ces cas, la presse anglaise affirmait ce même mercredi, que certains clubs auraient demandé la suspension temporaire du championnat. Une rumeur que la Ligue a aussitôt démentie. « La Premier League n’a pas discuté de la suspension de la saison, et n’a pas l’intention de le faire. La Ligue continue de faire confiance à ses protocoles Covid-19, pour permettre aux matches de se dérouler comme prévu, et ces protocoles continuent de bénéficier du soutien total du gouvernement », affirme-t-elle.

Quoi qu’il en soit, ces deux reports viendront davantage encombrer les calendriers déjà serrés de Tottenham et Manchester City. Entre les matchs de Ligue Europa, de coupes et de championnat anglais pour l’un, et les rencontres de Ligue des Champions, de coupes et de championnat nationaux pour l’autre, les 2 clubs jouent quasiment 2 fois par semaine depuis le début de la saison. Pire, ils restent tous deux engagés en compétitions européennes, en championnat, et dans les 2 coupes nationales.

Du fait de cet enchaînement de matchs, certains grands clubs anglais sont privés de plusieurs de leurs joueurs, victimes de blessure à répétition. Malgré cela, la Ligue refuse toujours le passage de 3 à 5 remplacements, comme c’est le cas dans la majorité des championnats européens. Ceci malgré les dénonciations des managers de Liverpool, Jurgen Klopp, et Manchester City, Pep Guardiola.

GLP