Contrairement aux rumeurs, le début du Championnat d’Afrique des Nations (Chan) n’est pas remis en cause par les 14 cas positifs de Covid-19 diagnostiqués au sein de la sélection Zimbabwéenne ce mardi 29 décembre.

Ce mardi, la Fédération zimbabwéenne de football (Zifa) a annoncé la détection de 14 cas de Covid-19 (9 joueurs et 5 membres du staff technique) au sein de sa sélection provisoire A’. Ces malades ont été repérés à l’issue des tests réalisés la veille, au retour du congé de Noël accordé à tous les membres de l’équipe. « La Zifa a temporairement suspendu toutes les sessions d’entrainement de l’équipe du Chan, en attendant la consultation avec d’autres parties prenantes, mais l’équipe reste dans le camp jusqu’à nouvel ordre », affirme la Fédération.

Dès lors, certains se sont empressés de dire que cette situation pourrait entraîner le report du match d’ouverture du Chan, prévu le 16 janvier 2021, entre le Cameroun et le Zimbabwe. Une thèse qui ne tient pas la route, sachant que la période de mise en quarantaine de toute personne atteinte de coronavirus est de 14 jours, et que 18 jours séparent le 29 décembre 2020 du 16 janvier 2021. « Ils ont largement le temps de guérir », soutien Alexandre Siewe, le directeur de la communication de la Confédération africaine de football (Caf).

Au-delà du timing qui reste favorable à la remise sur pied des joueurs contaminés, le Zimbabwe a également suffisamment de temps pour les remplacer (au cas où cela s’avérait nécessaire), la liste définitive des footballeurs devant prendre part au Chan n’étant pas encore arrêtée. Quoi qu’il en soit, la compétition réservée aux joueurs évoluant dans un club de leur pays de nationalité était initialement prévue du 4 au 25 avril 2020. Elle a par la suite été reprogrammée du 16 janvier au 7 février 2021, à cause de la pandémie de Covid-19.

Le tournoi mettra aux prises le Cameroun le Zimbabwe, le Mali et le Burkina Faso, dans la poule A. Le groupe B est quant à lui constitué de la Libye, la République Démocratique du Congo, le Congo et le Niger. La poule C oppose le Maroc, l’Ouganda, le Rwanda et le Togo. Le groupe C est constitué de la Zambie, la Guinée, la Namibie et la Tanzanie.

GLP