Même si la préparation du prochain championnat d’Afrique des nations(CHAN) est actuellement ponctuée par des résultats mitigés en match amical, le sélectionneur national est serein. A quelques jours du coup d’envoi de la compétition, il regarde l’avenir avec beaucoup d’optimisme.

Pays hôte de la sixième édition du championnat d’Afrique des nations, le Cameroun caresse le rêvé de soulever le trophée de cette compétition au soir du 7 février prochain. Pour arriver à ce résultat, Martin Ndtoungou Mpilé et ses poulains poursuivent leur préparation. Après avoir remporté quatre matches à Yaoundé, dont une large victoire de 6-1 contre à Apejes de Mfou, la sélection des lions A’ a mis le cap sur Douala pour peaufiner sa préparation.

Là-bas, elle a disputé deux nouvelles rencontres. La première s’est soldée par une défaite d’un but à zéro face à Stade Renard de Melon. La deuxième disputée ce 28 décembre au Stade de Japoma contre UMS de Loum, s’est achevée sur un score de parité (0-0) avec un penalty manqué pour les lions indomptables A’. Ce bilan qui est loin d’être flatteur a une fois de plus fait renaître les critiques du public.

Pour Martin Ndtoungou Mpilé, il n’y a aucune raison de paniquer. Dans une interview accordée à nos confrères de Press Sport, le technicien s’est plutôt montré serein et optimiste. «On ne peut pas dire que c’est un bon bilan (…) J’ai vu dans quelle condition on a fait ce match nul, mais le plus important c’est l’attitude des joueurs.  Ils ont montré une attitude positive, malheureusement ils n’ont pas pu trouver le chemin des buts, malgré le penalty qu’on a loupé. Mais bon, ça fait partie du match. On ne va pas forcément condamner un joueur qui a raté un penalty, car il aurait bien voulu marquer, mais ça fait partie du jeu. Mais de manière générale, le comportement des joueurs a été assez satisfaisant », a-t-il noté.

Conscient du fait que le Cameroun n’a jamais remporté un trophée de cette compétition, Martin Ndtoungou Mpilé est visiblement engagé à produire le résultat attendu par le public.  Il fait ainsi confiance aux qualités de son effectif actuel. «Je pense qu’il faut rester optimiste dans la mesure où l’équipe a réalisé beaucoup de bonnes choses sur le terrain tant sur le plan offensif que défensif, c’est ça le plus important. Une équipe qui peut créer des occasions offensives et tenir sur le plan défensif, je pense qu’elle peut tenir la compétition », a-t-il souligné.

Pour mémoire, le Cameroun va disputer un mini tournoi du 1er au 08 janvier prochain à Yaoundé en prélude au CHAN 2020. L’Ouganda, la Zambie et le Niger vont également y prendre part.

Fabien Mbarga