En dépit des inquiétudes du public au regard de leurs mauvaises conditions de préparation, les joueurs ont à cœur de remporter le trophée de cette 6è édition au soir du 7 février prochain.

Dès le 16 janvier prochain, le Cameroun va accueillir 15 pays africains dans le cadre de la sixième édition du championnat d’Afrique des nations(CHAN). A quelques jours du coup d’envoi de cette compétition, les différents participants peaufinent leur préparation dans le but de se hisser au bout du compte sur la  plus haute marche du podium.

Dans la tanière des lions indomptables A’ par exemple, l’heure est aux derniers réglages sous l’encadrement du staff technique dirigé par Martin Ndtoungou Mpilé. En dépit de quelques problèmes liés à leur préparation, les joueurs sont optimistes et plus que jamais déterminés à aller le plus loin possible dans ce rendez-vous continental. «Dans une compétition, il n’y a pas d’objectifs personnels, le plus important c’est le collectif, c’est l’équipe. Si je peux contribuer à marquer un but qui nous qualifie ou qui nous donne la victoire, si je peux aider à la défense ou faire cette passe qui nous aide, ou un tacle salvateur qui nous aide à conserver le score, je le fais car le plus important comme je l’ai dit c’est l’équipe. On va aller à cette compétition avec l’idée d’être vainqueur au soir du 07 février en soulevant cette coupe », fait savoir l’attaquant Yannick N’Djeng.

Le même optimisme est largement partagé par Rostand Moukap. Pour ce défenseur, il est question de défendre les couleurs nationales de la plus belle des manières dans cette compétition. Et, il est prêt à mouiller le maillot sur le terrain à cet effet. «Mon rêve a toujours été de servir mon pays et aujourd’hui, j’y suis ou presque. Pour moi, c’est vraiment un honneur. C’est une chance qui ne se présente pas tous les jours. Donc on a l’obligation de tout donner pour concrétiser ce rêve, et surtout que ça se passe très bien. Ce sera une fierté pour moi et pour mon club Bamboutos FC qui aime le football. (…) il faut gagner pour ne pas donner raison à ceux qui critiquent. Nous sommes conscients de la tâche. Il faut vraiment qu’on aborde nos matches avec un état d’esprit de gagneur », relève-t-il.

De son côté, le défenseur central Etamé Ngombé garde la tête haute. Après une période d’absence liée à une blessure, le sociétaire de Coton Sport de Garoua retrouve peu à peu son meilleur niveau. Et, contrairement à 2018 où il n’a pas été dans la liste des 23 retenus pour cette compétition, il ambitionne d’être parmi les lions qui vont écrire une nouvelle histoire surplace au pays. «C’est notre histoire que nous voulons écrire et cela passe par ce trophée qui manque à notre escarcelle. Ça ne va pas être facile, nous sommes à domicile, la pression, le public, mais on va prendre match après match, essayer de gagner. Donnons-nous rendez-vous au soir du 7 février 2021 », note-t-il.

Pour l’heure, le Cameroun poursuit sa préparation. Il affronte le Zimbabwe le 16 janvier prochain, en match d’ouverture de cette compétition.

Fabien Mbarga