La légende s’est éteinte cet après-midi à 60 ans, des suites d’un arrêt cardiaque.

C’est un mercredi noir pour la planète de football. Le sport roi, vient de perdre l’une de ses icônes. Diego Maradona, puisqu’il s’agit de lui a définitivement rangé ses crampons. La légende du football s’est éteinte à Buenos Aires, des suites d’un arrêt cardiaque. Apprend-on. Maradona est mort à l’âge de 60 ans. Son décès survient quelques temps après avoir subi une intervention chirurgicale au niveau de la tête. Laquelle d’après les médecins, s’était pourtant bien déroulée. La triste nouvelle s’est répandue comme une trainée de poudre sur les réseaux sociaux et les médias en ligne. « Diego Maradona, est décédé », lit-on d’un côté, et de l’autre, « Diego Maradona est mort ». Depuis l’annonce de son décès, les images de l’ancien entraîneur de l’équipe nationale de football d’Argentine (2008-2010), font le tour des réseaux accompagnés de messages de compassion, de réconfort et de souvenirs de l’homme qui avait inscrit un but de la main, au mondial 1986 au Mexique. C’était au cours du match opposant l’Argentine à l’Angleterre, comptant pour les quarts de finale de cette compétition.

Des hommages rendus au champion du monde 1986, se multiplient. Dans son pays, le président de la République, Alberto Fernandez, vient de décréter trois jours de deuil national, pour honorer sa mémoire. L’Union des associations européennes de football (Uefa), n’est pas restée insensible. La preuve, l’Uefa a ordonné aux officiels des matchs de Ligue des champions prévus ce soir, de faire observer une minute de silence dans les tous les stades, pour saluer la légende. Avec des aptitudes techniques qui ne faisaient l’ombre d’aucun reproche, Diego Maradona, surnommé « El pibe de oro », c’est-à-dire,  « L’homme en or », a écrit les plus belles pages du football mondial pendant les 21 ans qu’il a passés comme joueur dans le football de haut niveau. Ancien milieu de terrain offensif de plusieurs clubs européens dont Naples, en Italie (1984-1991), Diego Maradona, avait deux championnats d’Italie (1986-1987 et 1989-1990), une coupe d’Italie (1986-1987), une supercoupe d’Italie (1990) et une coup de l’Uefa (1988-1989).

Sous les couleurs du Fc Barcelone (1982-1984), l’Argentin a tout à tour été vainqueur de la coupe du Roi (1982-1983), vainqueur de la supercoupe du Roi (1983) et vainqueur de la coupe de la ligue d’Espagne la même année. Maradona avait également fait ses classes avec des équipes locales comme Boca Juniors (1981-1982). Reconverti dans l’entraînement après les années 90, le technicien a dirigé plusieurs formations locales. Notamment, le Deportivo Mandiyu (1994), le Racing club (1995) ou encore Gimnasa La Plata (2019-2020), le dernier club qu’il a dirigé avant sa mort.

P. Bilong