Le président de la compétition a annoncé dans l’émission 7 milliards de voisins qu’on se dirige vers une formule raccourcie de la premièré édition de la BAL en 2021.

Le président de la FIBA, Amadou Gallo Fall a confirmé ce 13 novembre sur les ondes de RFI que la première édition de la Basketball Africa League (BAL), compétition créée et coorganisée par la prestigieuse ligue nord-américaine (NBA), n’aura finalement pas lieu en 2020. « Malheureusement, il y a une situation qui est toujours là. Nous travaillons sur le premier semestre 2021. Nous étions en train de voir s’il y avait une possibilité au mois de décembre à Kigali. Mais les circonstances ne le permettent pas », a déclaré le Sénégalais. Une décision à laquelle la plupart des acteurs de la balle orange en Afrique s’attendaient sans doute en raison de la crise sanitaire qui a mis à l’arrêt pendant plusieurs mois toutes les compétitions sportives. La compétition devait voir le jour en mars 2020, après une phase éliminatoire ayant eu lieu fin-2019. Malgré les efforts des organisateurs, qui ont pensé à créer une version raccourcie en rassemblant les douze équipes qualifiées dans une seule ville (Kigali qui devait initialement accueillir la phase finale de la BAL) pour deux semaines de compétition, les protagonistes devront attendre au moins jusqu’au premier semestre de l’année 2021.

En 2021, si la situation sanitaire a évolué, les organisateurs seront confrontés à une autre difficulté, celle de trouver un créneau dans une année bien chargée sur le plan sportif en général et Basket en particulier. En plus des Jeux olympiques de Tokyo du 23 juillet au 8 août, plusieurs joueurs seront sollicités par leurs sélections pour disputer les éliminatoires de l’Afrobasket 2021 prévus en janvier et février, ainsi que la phase finale du 24 août au 5 septembre prochain. Sur le plan logistique, le Rwanda sera en 2021 le pays hôte du sommet du Commonwealth. Une version normale telle que pensée par les organisateurs lors de la création de la BAL paraît donc impossible à organiser en 2021. Pour rappel, FAP Basket qui vient de remporter le championnat national sera le représentant camerounais. Logé dans la conférence NIL, le champion du Cameroun aura pour adversaires : le Groupement sportif des Pétroliers d’Algérie, la Gendarmerie nationale Basketball Club de Madagascar, l’Association Sportive de la Police nationale du Mali, le Ferroviàrio de Maputo de Mozambique et les Patriots Basketball Club du Rwanda.

Russel Ngalle